L’évaluation des élèves adoptée par la communauté éducative

logo AFP

Le décret sur l’évaluation des élèves du CP à la troisième, qui doit entrer en vigueur à la rentrée 2016, a été adopté jeudi par la communauté éducative lors d’un vote consultatif, a-t-on appris auprès du ministère de l’Éducation nationale.

La ministre Najat Vallaud-Belkacem avait dévoilé ses arbitrages il y a deux semaines: des profs toujours libres d’utiliser les notes chiffrées, un bulletin numérique unique du CP à la troisième, des bilans de compétences en CE2, sixième et troisième, et un brevet rénové.

Le Conseil supérieur de l’éducation (CSE), composé notamment de représentants des syndicats d’enseignants, parents d’élèves et collectivités locales, a adopté le texte avec 44 voix pour, 23 contre, 7 abstentions et un refus de vote, a précisé la rue de Grenelle.

Sur les bulletins trimestriels, les enseignants pourront toujours évaluer avec des notes chiffrées, comme c’est le cas généralement au collège mais de moins en moins en primaire où une majorité d’instituteurs notent plutôt par compétences (acquis, non acquis, en voie d’acquisition). Les expériences d’évaluation par compétences au collège pourront se poursuivre.

A la fin de chaque cycle (CE2, sixième et troisième) est prévu « un bilan global sur les huit champs d’apprentissage du socle » commun, qui définit ce que tout élève doit avoir acquis à seize ans. Quatre niveaux de maîtrise ont été fixés.

La ministre avait annoncé aussi une refonte du Diplôme national du brevet, avec notamment la création d’une épreuve orale qui mettra en valeur l’interdisciplinarité introduite par la réforme du collège. Une part de contrôle continu évaluera l’acquisition des huit champs d’apprentissage du socle. Plusieurs disciplines seront évaluées à l’écrit.

La semaine dernière, le CSE avait en revanche rejeté les nouveaux programmes scolaires du CP à la troisième, qui entreront eux aussi en vigueur à la rentrée 2016, lors d’un vote également consultatif.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous