Enfants entrainés au Famas: sanctions à venir, annonce le ministère de la Défense

logo AFP

Une dizaine d’enfants en position de tir, chacun derrière un fusil d’assaut Famas de l’armée: l’image prise dans une école de Moselle à l’occasion d’une rencontre avec des militaires a entraîné jeudi la condamnation du ministère de la Défense et l’annonce de sanctions.

« Le ministère condamne fermement » et « des sanctions seront prises à l’encontre des personnels concernés », a déclaré jeudi le porte-parole du ministère, Pierre Bayle, lors de son point de presse hebdomadaire.

« Cet atelier ne faisait pas partie du programme » établi pour cette visite, a-t-il ajouté.

Menée par des personnels de la compagnie de réserve du 40e Régiment de transmissions de l’armée de Terre de Thionville à l’école élémentaire de Flastroff la visite était agrémentée d’ateliers « découverte ».

En fin de semaine, les élèves avaient beaucoup de choses à raconter, a rapporté le quotidien Républicain Lorrain, en citant des manipulations outre de Famas, de pistolets automatiques.

Sur la photo accompagnant le récit, une dizaine d’enfants au visage flouté sont allongés sur le sol en plein air derrière un Famas. Chacun porte un sur-gilet jaune comme ceux qui sont obligatoires dans les véhicules.

Outre des armes, les enfants ont aussi eu droit à des démonstrations de transmissions et de matériel de protection NBC (nucléaire-bactériologique-chimique), à la découverte de plusieurs véhicules et de la « ration de combat », selon le journal.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous