Maine-et-Loire: un forcené armé se rend après avoir passé près de 24h retranché chez lui

logo AFP

Un père de famille de 35 ans s’est retranché pendant près de 24 heures, armé, à son domicile à Segré (Maine-et-Loire), avant d’accepter de se rendre mercredi midi, a-t-on appris auprès des gendarmes.

Ce père de trois enfants, qui vivait seul, s’est retranché mardi en début d’après-midi à son domicile de Segré, une commune de près de 7.000 habitants au nord d’Angers, et a tiré « plusieurs coups de feu » avec un fusil de chasse, a expliqué à l’AFP le lieutenant-colonel Frédéric Monin, commandant du groupement départemental de gendarmerie, sans pouvoir préciser à ce stade d’où les tirs étaient partis et ce qu’ils visaient.

C’est « un désespéré, qui ne réclame rien, ne revendique rien, ne menace personne à part lui-même », avait-on déclaré à la préfecture du Maine-et-Loire, avant la fin de l’opération.

Après plusieurs heures de négociations, entamées mardi soir et pendant lesquelles le père de famille communiquait avec ses proches sur les réseaux sociaux, « l’individu a finalement accepté de se rendre » et est sorti de chez lui, désarmé, vers 12H30, a indiqué le lieutenant-colonel Monin.

Il a été placé en garde à vue et une perquisition de son domicile était en cours mercredi après-midi.

Le périmètre de sécurité devait être progressivement levé, permettant à 54 enfants et neuf enseignants évacués mardi de regagner l’école maternelle voisine, et à une quinzaine de riverains de retrouver leur domicile.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous