Une école inaugurée à Clichy-sous-Bois, dix ans après les émeutes

logo AFP

La ministre de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem a inauguré mardi une école à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), commune érigée en symbole de la rénovation urbaine des banlieues après qu’elle fut en 2005 le point de départ de trois semaines d’émeutes dans le pays.

Cette inauguration intervenait dix ans presque jour pour jour après la mort par électrocution, le 27 octobre 2005, de Bouna Traoré (15 ans) et Zyed Benna (17 ans) qui s’étaient réfugiés dans un poste électrique pour échapper à la police. Cet événement avait embrasé les banlieues voisines de région parisienne puis de France.

Le groupe scolaire porte le nom de Claude Dilain, l’ancien sénateur PS et maire de Clichy-sous-Bois (1995-2011) décédé en mars, auquel son successeur Olivier Klein (PS), le président socialiste de la Région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, et Mme Vallaud-Belkacem ont rendu hommage.

« L’école incarne toutes les luttes de Claude Dilain », a souligné la ministre, en ayant également une pensée pour Zyed et Bouna qui n’ont pas pu « profiter de leur scolarité ».

Cette nouvelle école, qui a coûté un peu plus de 10 millions d’euros, compte six classes de maternelle et neuf classes élémentaires. Elle est située dans le Haut Clichy, un quartier en rénovation urbaine où de nouveaux logements ont été construits à la place des tours d’habitations.

Ces derniers mois, Clichy-sous-Bois a bénéficié d’importants investissements de l’État permettant la création d’un commissariat commun avec la ville voisine de Montfermeil, d’une agence Pôle Emploi, d’une maison de santé et d’un ambitieux programme de renouvellement urbain avec l’arrivée du tramway en 2018 et du futur métro automatique vers 2023.

Samedi, le ministre de la Ville, Patrick Kanner, était venu inaugurer la nouvelle piscine.

La ministre de l’Éducation était accompagnée mardi de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, du président de l’Assemblée nationale et candidat aux élections régionales de décembre, Claude Bartolone, du président PS du conseil départemental, Stéphane Troussel, et du député PS de la circonscription, Pascal Popelin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous