Deuxième jour de grève pour les éboueurs de Paris

logo AFP

Les éboueurs de Paris ont poursuivi mardi pour la seconde journée consécutive leur mouvement de grève, un peu moins suivi que la veille, selon la Mairie de Paris.

Quelque 39% des 4.900 agents chargés de la propreté ont répondu à l’appel de la CGT contre le blocage des carrières et pour la revalorisation des salaires.

Ils étaient 56,8% lundi où le mouvement avait été inégalement suivi, avec cinq arrondissements où la collecte n’avait pas du tout été effectuée et cinq où elle avait été perturbée.

Il n’y a pas de préavis de grève pour mercredi, a indiqué la Mairie de Paris.

Les syndicats CGT du Nettoiement, des Egouts, de TAM DPE (conducteurs de bennes) devaient être reçus mercredi par la Mairie pour l’ouverture de négociations sur leurs revendications.

Lundi, quatre déchetteries avaient été bloquées dans la journée, qui n’ont pas été touchées mardi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous