Budget de l’enseignement scolaire en légère hausse en 2016

logo AFP

Le budget de l’enseignement scolaire, qui finance la scolarisation de 12 millions d’enfants de la maternelle au lycée, s’élèvera en 2016 à 48 milliards d’euros, en hausse de 500 millions par rapport à cette année, selon les chiffres communiqués mercredi par Bercy.

L’éducation fait partie des « budgets prioritaires » du gouvernement, avec l’emploi, la sécurité et la culture, a rappelé le Premier ministre Manuel Valls.

La grande majorité de ces crédits –qui n’incluent pas les contributions directes de l’État aux retraites des fonctionnaires– est constituée de dépenses de personnel, rappelle le ministère des Finances dans son projet de loi de finances (PLF).

La mission interministérielle « Enseignement scolaire » couvre l’enseignement général, technique, professionnel et agricole, public et privé, et emploie près de la moitié des agents de l’État (soit 1,002 millions d’emplois en équivalent temps plein).

En 2016, 8.701 postes seront créés, principalement dans l’enseignement primaire (écoles maternelle et élémentaire), ainsi que 2.150 postes d’assistants d’éducation, ce qui porte à 10.851 le total de la création des postes, « conformément à l’engagement du président de la République ».

Ces assistants d’éducation (qui sont des agents non titulaires embauchés pour six ans maximum) seront dédiés à l’éducation prioritaire.

François Hollande avait promis 60.000 postes supplémentaires dans l’Éducation nationale et les enseignements supérieur et agricole (dont 54.000 pour la seule Éducation nationale) pendant les cinq années de son mandat. Il avait affirmé début septembre en avoir créé 35.200 depuis 2012 (un solde net) et avait renouvelé ses promesses initiales.

« Au-delà des dépenses de personnel », les crédits sont destinés au « financement de réformes importantes telles que la réforme des programmes ou le déploiement d’un plan numérique », ajoute Bercy.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous