« Richie »: le banquier Goldstein débouté face à Grasset et la journaliste Raphaëlle Bacqué

logo AFP

Le banquier d’affaires Emmanuel Goldstein, qui poursuivait en justice la journaliste Raphaëlle Bacqué et son éditeur Grasset pour « atteinte à la vie privée » dans le livre « Richie », portrait de l’ancien directeur de Sciences Po Richard Descoings, a été débouté vendredi de l’ensemble de ses demandes.

M. Goldstein, qui dispose d’un mois pour faire appel, a été condamné à verser 2.500 euros à la journaliste du Monde et à son éditeur au titre des frais de justice par le tribunal de grande instance de Paris.

Ami de Richard Descoings, mort à New York en avril 2012, M. Goldstein estimait que l’ouvrage de Raphaëlle Bacqué, paru en avril 2015, portait atteinte à sa vie privée.

Il avait assigné en justice la journaliste et son éditeur le 6 août jugeant que Raphaëlle Bacqué avait révélé « son orientation sexuelle » ainsi que « son appartenance à la franc-maçonnerie » dans « Richie ».

Il réclamait notamment la suppression de trois passages du livre et que lui soit versée la somme de 125.000 euros en réparation de ses préjudices moraux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous