Laval: l’eau de l’agglomération de nouveau propre à la consommation

logo AFP

L’eau du robinet est redevenue propre à la consommation lundi dans l’agglomération de Laval après deux jours pendant lesquels la population avait été invitée à ne pas en boire, a indiqué la préfecture de la Mayenne dans un communiqué.

« Les résultats des dernières analyses réalisées par le laboratoire agréé mandaté par l’agence régionale de santé (ARS) confirment le retour à une situation normale sur l’ensemble du réseau de distribution de l’eau de Laval et des huit autres communes concernées », indique le communiqué. « L’eau du réseau public peut donc être consommée sans réserve pour tous les usages ».

Il est recommandé « de laisser couler l’eau quelques minutes afin de vidanger les installations domestiques », ajoute la préfecture qui prévient qu' »un léger goût » de chlore peut être ressenti, « sans incidence sur la santé ».

Depuis samedi la population était invitée à ne pas utiliser l’eau directement en boisson à moins de la faire bouillir au préalable, suite à une défaillance technique du traitement de l’eau.

« En cas de consommation de l’eau non bouillie, les principaux troubles pouvant survenir sont des troubles gastro-intestinaux », relèvait la préfecture, qui avait fait approvisionner les collectivités, notamment les établissements scolaires, en eau en bouteille dans l’attente des résultats d’analyses de lundi.

Les communes concernées par la pollution étaient Ahuillé, Changé, Entrammes, Laval, L’Huisserie, Montigné, Nuillé-sur-Vicoin, Saint-Berthevin et la zone industrielle autoroutière de Louverné, soit environ 80.000 habitants.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous