Des écoliers interrogés par la gendarmerie après une blessure par balle contre l’un d’entre eux (officiel)

logo AFP

Les gendarmes auditionnaient lundi des écoliers du collège de Grisolles, une commune tarn-et-garonnaise, à la suite d’une blessure par balle subie par un élève jeudi, a-t-on appris auprès du rectorat du département et du collège.

Ce jour là, un jeune garçon de 12 ans installé sur le muret de la cour du collège Jean-Lacaze avec des camarades se plaint d’une forte douleur à la cuisse. Aux toilettes, il découvre sur sa cuisse un petit trou à l’endroit de la douleur, mais pas de sang.

Envoyé à l’hôpital pour une radio, le médecin identifie une balle, de calibre 22, « qui peut provenir aussi bien d’une carabine que d’un pistolet », a précisé à l’AFP le directeur de l’Académie du Tarn-et-Garonne, François-Xavier Pestel.

Une enquête a été ouverte et les gendarmes devaient entendre lundi et mardi tous les enfants et adultes présents dans la cour lors de l’incident, survenu en fin de matinée juste avant le déjeuner à la cantine.

Le collège n’a pas interrompu ses cours mais une cellule d’écoute a été installée dans ses locaux. Elle restera ouverte « le temps nécessaire », a précisé M. Pestel.

Pour l’heure, aucune indication n’a été fournie sur les causes de cette blessure, les gendarmes et le bureau du procureur de la République à Montauban s’abstenant de tout commentaire.

Une conférence de presse de la procureur, Alix-Marie Cabot-Chaumeton, est annoncée pour mardi en début d’après-midi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous