BYOD : une initiative pédagogique innovante en 5e bilangue (reportage vidéo)

Le BYOD abolit les murs de la salle de classe. A Evian, Rafika Selmi, prof d’anglais en collège, y a recours avec ses 5e dans le cadre d'un travail collaboratif et interactif.

Au collège Les Rives du Léman, à Evian-Les-Bains, Rafika Selmi, professeure d’anglais, a systématisé l’usage du smartphone en classe pour de nombreuses activités : recherche de mot de vocabulaire, vérification de la prononciation d’un mot, ou encore travail collaboratif.

Avec une classe de 3e, elle a organisé la création d’une exposition, dans la bibliothèque du collège, sur le monde du gothique. Ensuite, avec une classe bilangue de 5e, elle a mis en place une “activité BYOD” (Bring your own device – pratique où les élèves apportent et utilisent leur propre matériel), autour de cette exposition.

Travail en îlot et usage du smartphone

Les élèves de 5e, divisés en 6 groupes (îlots), utilisent leurs smartphones personnels (ou les iPad de l’école, s’ils n’en ont pas). Connectés au Wi-Fi de leur établissement, ils se rendent sur EdModo, un réseau social privé de travail collaboratif entre enseignants et élèves. Sur le site, Rafika Selmi a posté un lien, qui renvoie vers un quizz.

Ce quizz porte sur le gothique, sur les personnages, les ambiances, les décors de ce genre artistique et littéraire. Les réponses aux questions auxquelles les élèves devront répondre se trouvent dans l’exposition, sur les objets et les affiches conçues par les 3e, mais aussi sur Internet : les 5e utilisent ainsi leurs smartphones pour “flasher” des QR Codes disséminés çà et là.

En “flashant” ces  code-barres, apparaissent des vidéos YouTube – par exemple, un petit film sur Dracula et la Transylvanie, ou des textes. En groupes, les élèves débattent et argumentent, afin de décider ensemble des réponses à donner aux questions du quizz.

“Je reçois directement les réponses au quizz sur ma boîte mail, ce qui facilite grandement l’évaluation a posteriori”, explique Rafika Selmi. Selon l’enseignante, “le but du BYOD est d’amener les élèves à utiliser leurs propres smartphones en dehors de la classe, afin de leur montrer que l’école ne s’arrête pas aux murs de la salle de classe”.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous