Régionales/Île-de-France: le FN se lance dans la question des migrants

logo AFP

Marine Le Pen et Wallerand de Saint Just, tête de liste du Front national en Île-de-France aux régionales de décembre, ont lancé la campagne du parti lundi en Essonne sur la question des migrants, dénonçant une « préférence étrangère » dans la région parisienne.

M. de Saint Just a assuré lors d’une conférence de presse à Etrechy (Essonne) qu’il y avait « une préférence étrangère à l’heure actuelle dans la région parisienne », en prenant l’exemple de Champagne-sur-Seine, petite ville de Seine-et-Marne qui a accueilli quelques dizaines de réfugiés dans une résidence pour étudiants transformée en urgence en centre d’accueil.

Mme Le Pen a dénoncé des « clandestins (qui) bénéficient d’un accès à des droits aujourd’hui refusés aux Français ». « Dans notre pays, dans toute une série de domaines, les Français sont les derniers servis. »

« Parfois, quand ils veulent être servis, ça leur coûte de plus en plus cher, alors que ces services sont gratuits pour ceux qui ne nous ont pas demandé notre avis pour venir s’installer chez nous », d’après la présidente du FN.

M. de Saint Just, qui était le candidat du FN pour les municipales 2014, a assuré vouloir lancer sa campagne « de façon symbolique dans ce que nous appelons dans les quartiers délaissés de l’IDF. »

Etrechy est mitoyenne d’Auvers-St-Georges, une commune où le FN avait donné rendez-vous aux journalistes pour leur montrer le Moulin de Vaux, une résidence qui accueille des demandeurs d’asile.

Cela a engendré une augmentation des effectifs d’un établissement scolaire voisin mais aussi, selon M. de Saint Just, une augmentation de l’insécurité.

D’après M. de Saint Just, des situations comme celles d’Etrechy, il y en a « partout, dans la banlieue, dans la proche banlieue et surtout à Paris ».

Il a reconnu que « l’accueil des clandestins ne rentre pas dans les compétences de la région mais nous parlons de ça parce que Mme Cosse a dit ceci : +il faut que la région Île-de-France devienne la région-refuge pour les réfugiés+, et surtout M. Bartolone a eu cette phrase extraordinaire: +il faut que la région Île-de-France soit le fer de lance de l’accueil pour les réfugiés+ ».

Le FN espère retrouver des sièges au Conseil régional dont il est absent depuis 2010. M. de Saint Just compte axer sa campagne sur les « transports, l’emploi/formation, l’immigration et l’insécurité, et enfin le gaspillage et le copinage ».

« Le programme sera dévoilé à la fin de septembre ou au début du mois d’octobre », d’après le candidat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous