Lutte contre la violence scolaire: un nouveau délégué nommé

logo AFP

Najat Vallaud-Belkacem a nommé l’inspecteur général de l’Éducation nationale André Canvel au poste de délégué ministériel chargé de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire, selon un communiqué jeudi.

M. Canvel succède au professeur Eric Debarbieux, spécialiste des violences scolaires, qui a été le premier à diriger cette délégation créée par l’ancien ministre Vincent Peillon en 2012. Il s’agissait notamment d’amplifier la lutte contre le harcèlement à l’école initiée sous son prédécesseur Luc Chatel, de traiter les questions de violences scolaire de manière « pérenne » et de « briser le silence ».

Il est chargé « de poursuivre et d’amplifier » la mobilisation « pour un climat scolaire apaisé et serein, notamment, en renforçant la formation, en veillant à la mise en place d’un plan de prévention dans chaque établissement et en organisant la journée nationale du 5 novembre 2015 » contre le harcèlement, précise le communiqué.

Le ministère estime à 383.830 le nombre de victimes de harcèlement sévère du CE2 au lycée, et à 700.600 si l’on inclut les victimes de harcèlement modéré, tandis que 4,5% des collégiens subissent du cyber-harcèlement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous