Enfant noyé: une photo « insoutenable » mais qu’il faut montrer, selon Vallaud-Belkacem

logo AFP

La photo d’un enfant noyé sur une plage turque, après le naufrage d’une embarcation transportant des migrants, est « insoutenable », mais il faut la montrer, a estimé jeudi Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale.

« C’est insoutenable. Et en même temps, il ne faut pas qu’on se trompe de débat comme très souvent. Plus insoutenable encore que cette image – qu’il faut à mon avis montrer, parce qu’on ne doit pas détourner le regard – est la situation de ces migrants », a déclaré la ministre sur iTELE.

« Certains se demandent si c’est pertinent de montrer ce genre de photo (…) Je trouve qu’il faut le faire, bien sûr, parce que nous devons ouvrir les yeux, nous devons être éclairés sur la réalité de ces migrations, de cette misère, de ces situations terribles qui poussent les migrants sur les routes avec leurs enfants au risque de leur vie », a développé la ministre.

« Depuis le début de l’année ce sont plus de 2.500 migrants qui sont morts noyés en Méditerranée, nous devons avoir ces chiffres et ces visages à l’esprit pour comprendre que nous avons des politiques à adapter et faire en sorte que nous apportions des réponses plutôt que simplement nous calfeutrer dans notre confort », a-t-elle souligné.

« Oui, nous avons une responsabilité, tous collectivement, et l’Europe en ce qui nous concerne, a une responsabilité, c’est pour ça que sur cette question des migrants il faut toujours se garder des discours définitifs », a encore dit la ministre.

« Je crois qu’il faut au contraire un discours comme celui que porte le gouvernement, c’est-à-dire d’humanité et de responsabilité pour faire en sorte que l’on trouve une solution à cette crise », a-t-elle poursuivi.

La ministre a également jugé que la réaction hongroise « qui consiste à ériger des barrières ne peut pas être une réaction conforme aux valeurs européennes ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous