Ecoles confessionnelles privées: Estrosi réclame plus de contrôle de l’Etat

logo AFP

Le député-maire (Les Républicains) de Nice, Christian Estrosi, s’insurgeant contre l’ouverture d’un collège privé musulman dans sa ville, a réclamé jeudi que « tous les établissements confessionnels privés soient soumis à un contrôle strict de l’Etat ».

Le nouveau collège privé musulman, qui ne nécessite pas d’autorisation préalable de la Ville, a ouvert sur l’initiative d’une association et accueille 20 enfants dans une classe de 6e, précise la mairie.

« J’avais demandé aux services de l’Etat de m’apporter des garanties sur les enseignants et sur les programmes pédagogiques de ce collège. Je n’ai à ce jour reçu aucune réponse », se plaint l’édile dans un communiqué, en menaçant de demander la fermeture du collège.

Le député souhaite désormais « déposer une proposition de loi visant à ce que l’ouverture de tout établissement privé confessionnel, soit subordonnée à la signature d’un contrat d’association avec l’Etat ».

« Aujourd’hui le Code de l’éducation impose un délai de 5 ans d’existence pour pouvoir établir un contrat avec l’Etat. Ce délai est une porte ouverte à de potentielles dérives notamment sur les programmes enseignés qu’il convient de faire cesser pour préserver nos enfants », argue l’élu.

M. Estrosi, candidat à la présidence du conseil régional Paca, fait l’objet d’attaques de son adversaire frontiste Marion Maréchal-Le Pen à propos de ses liens avec la communauté musulmane de Nice.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous