Pas de rentrée scolaire au Lycée Céret (PO): les personnels en grève

logo AFP

Les personnels du Lycée Céret (Pyrénées-Orientales) sont en grève mardi, retardant la rentrée scolaire, après la suppression d’un demi-poste de CPE, alors que les effectifs d’élèves sont en hausse cette année, selon un communiqué reçu par l’AFP.

Interrogé, le proviseur du lycée Patrice Bousquet a fait part de son « regret pour cet écueil ». Nous avions très bien préparé cette rentrée. Il y a un différend avec le rectorat », a-t-il reconnu, mais « nous ne sommes pas les seuls en difficulté ».

A l’heure actuelle, « nous sommes en contact avec les services départementaux et le rectorat en vue d’une solution », car le demi-poste de CPE a été affecté à un collège de 800 élèves qui « n’avait rien », a-t-il expliqué par téléphone.

Il n’empêche, l’ensemble du personnel veut récupérer ce demi-poste de conseiller principal d’éducation (affecté au second degré), et son occupant.

« Les conditions pour accompagner favorablement nos élèves n’étant plus réunies, nous demandons que le demi-poste (à ce jour retiré au lycée de Céret) lui soit rendu », disent les grévistes.

« Cette mesure est prise alors que l’école accueille cette année 70 élèves de plus dans le secteur de l’éducation professionnelle », a expliqué à l’AFP la représentante FO Armelle Guillemot.

Mme Guillemot a précisé que l’ouverture d’un lycée à Argelès, à 28 km de là, n’avait pas allégé les effectifs du lycée de Céret. « Cette année, a-t-elle dit, notre lycée accueille 1.130 élèves dont 90 internes ».

Les grévistes qui affirment avoir le soutien des parents d’élèves « réclament les moyens indispensables au bon suivi des élèves et à leur mise en sécurité », concluent-ils dans leur communiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous