Orages en Midi-Pyrénées: un mort, rentrée scolaire reportée à Montauban, transports perturbés

logo AFP

Les violents orages qui ont frappé lundi soir Midi-Pyrénées ont fait un mort et provoqué d’importants dégâts dans la région, où le trafic ferroviaire est interrompu par endroits et la rentrée scolaire reportée à mercredi à Montauban.

Le calme revient toutefois progressivement dans le Grand Sud-Ouest, selon Météo France qui a annoncé dans son bulletin de 06h00 la levée du suivi encore en vigueur dans huit départements du Centre et du Nord-Est (Haute-Marne, Côte-d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne, Allier, Puy-de-Dôme et Cantal), alors que les derniers orages évacuent actuellement les Ardennes et la Lorraine vers l’Allemagne.

« On compte une personne décédée sur Montbeton et deux blessés graves à Castelsarrasin et Caylus, suite à des chutes d’arbres sur le véhicule des victimes. On compte également un blessé léger à Bioule », précise la préfecture du Tarn-et-Garonne dans un communiqué publié dans la nuit, où elle fait état d’un autre blessé léger sur l’A20 à hauteur de Montauban Sud.

La personne décédée est une jeune femme de 29 ans.

« Les dégâts matériels sont très importants : arbres arrachés, toitures détruites, 50 000 foyers privés d’électricité, nombreuses routes coupées et habitations inondées », détaille la préfecture du Tarn-et-Garonne.

Principale conséquence: la rentrée scolaire est reportée à Montauban et les transports scolaires sont suspendus dans l’ensemble du département ce mardi.

« Les écoles de la ville de Montauban seront fermées demain (mardi) afin que les services techniques de la mairie puissent vérifier leur état, précise la préfecture. Les écoles des autres communes du département seront ouvertes en fonction des circonstances locales et de l’état des bâtiments et sur décision laissée à l’appréciation des maires et des chefs d’établissement. Les collèges et lycées seront ouverts sur décision du chef d’établissement en fonction de l’état des bâtiments. »

Sept collèges du département sur 17 et trois lycées sur huit étaient fermés à 08H30, a indiqué à l’AFP François-Xavier Pestel, inspecteur d’académie du Tarn-et-Garonne. Le département compte 40.000 élèves environ.

En outre, « les accès à Montauban par la voie ferrée sont coupés », ajoute la préfecture.

Selon la SNCF, les orages ont provoqué de « sévères dégâts sur les installations ferroviaires », avec « certaines barrières de passages à niveau (…) brisées » et « des unités d’alimentation haute tension (…) mises hors service », et provoqué l’interruption du trafic sur plusieurs axes au départ de Toulouse et Montauban. Le trafic ne devrait reprendre dans le meilleur des cas qu’en début d’après-midi ce mardi et la SNCF conseille aux voyageurs de « différer leur déplacement », a annoncé un porte-parole de la compagnie Eric Paulet.

Les axes touchés sont Toulouse-Montauban, Toulouse-Cahors-Brive et Toulouse-Agen, a-t-il indiqué.

Même les routes ont subi des dommages avec des chutes d’arbres ou de poteaux électriques. La SNCF n’est donc pas en mesure d’acheminer les voyageurs par bus, a-t-il précisé.

Lundi soir après 20H00, 700 voyageurs se sont retrouvés bloqués à la gare de Toulouse-Matabiau et 200 à Montauban. Ceux qui n’ont pu être déroutés ont eu des hébergements pour la nuit, a-t-il également indiqué par téléphone.

Dans le grand Sud-Ouest, Météo France a relevé des rafales de vent supérieures par endroits à 100 km/h et les orages ont également été accompagnés de précipitations très brèves mais très intenses (30 à 50 mm en moins d’une heure), ainsi que de grêle par endroits et d’une forte activité électrique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous