Le Loiret innove avec un « campus numérique » pour les collèges

logo AFP

Le département du Loiret va déployer dans ses collèges un nouveau modèle de « campus numérique » destiné à faciliter les échanges entre les élèves, les enseignants, l’administration et les parents, a annoncé lundi le président du Conseil départemental Hugues Saury (Les Républicains).

Il s’agit d’une plateforme interactive de ressources « unique en France », qui propose notamment des manuels scolaires numériques que les enseignants pourront enrichir, des aides à l’apprentissage ou des programmes de révision, a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse.

L’objectif est de faciliter aussi bien l’apprentissage en classe que l’enseignement à distance et de permettre aux parents de mieux suivre la scolarité de leurs enfants.

Ce nouvel outil, qui se veut plus fonctionnel que les plateformes proposées actuellement par l’Education nationale, est développé conjointement par le département et Lelivrescolaire.fr, un éditeur de manuels scolaires, pionnier dans les formats numériques, qui a particulièrement travaillé sur l’ergonomie du système et les contenus pédagogiques.

Le « campus numérique » sera dans un premier temps testé auprès de 800 élèves dans deux collèges du Loiret, avant d’être évalué en vue de son éventuelle extension à d’autres établissements. Il s’accompagne de la mise en place de plusieurs jeux de tablettes, qui seront partagées entre les classes selon les besoins des enseignants.

Depuis 2013, le département du Loiret a lancé plusieurs projets numériques destinés aux collèges, avec l’équipement d’un établissement en tablettes et manuels numériques, des applications pédagogiques destinées aux jeunes ou encore la création au printemps dernier d’un site gratuit de soutien scolaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous