Le Cartable Fantastique : des outils pour adapter les exercices à la dyspraxie

Le Cartable Fantastique propose des outils numériques aux enseignants, afin d'aider les élèves dyspraxiques. Ils permettent d'adapter les exercices.

élève lisant un livre

© S.Kobold – Fotolia

En 2009, Caroline Huron, chercheuse en sciences cognitives à l’INSERM, imagine avec une enseignante de CE1, un projet pour adapter les ressources scolaires aux élèves dyspraxiques.

La dyspraxie est un trouble de la coordination, de la programmation et de l’automatisation des gestes volontaires, générant fatigue ou incapacité à exécuter des doubles tâches, comme écrire et écouter.

“Lors de mes travaux de recherche sur ce handicap, j’ai constaté que les enfants qui en souffrent ont un quotidien scolaire très douloureux”, se souvient la chercheuse.

Dans le cadre de son projet, baptisé “Le cartable fantastique de Manon”, Caroline Huron adapte alors, quotidiennement, les exercices et les leçons de Manon, en classe ordinaire de CE1.

Une leçon adaptée (géométrie) du Cartable Fantastique de Manon / utilisée par Manon, dyspraxique, quand elle était en CM1.

Une leçon adaptée (géométrie) du Cartable Fantastique de Manon / utilisée par Manon, dyspraxique, quand elle était en CM1.

Le « cartable fantastique » de Manon

Ces adaptations permettent à Manon d’apprendre comme ses camarades, sans être gênée par ses difficultés visuelles et motrices. Les adaptations visent ainsi à compenser les difficultés de traitement de l’information visuo-spatiale et d’écriture des enfants dyspraxiques.

“L’aventure s’est poursuivie en CE2, puis CM1 et CM2. Manon est maintenant en 4e et le projet continue”, précise la chercheuse. A noter que l’intégralité des ressources adaptées pour Manon est en libre accès, et donc utilisable par d’autres enfants.

Avec des enseignants, Caroline Huron a transformé le projet en association : “Le Cartable Fantastique”. L’objectif reste le même : “trouver des solutions, utilisables par l’enseignant en situation de classe, pour répondre aux besoins des enfants dyspraxiques, sur le plan pédagogique et cognitif”.

Des manuels scolaires adaptés à la dyspraxie

Exemple d'exercice de conjugaison / Manuel adapté / A partir du manuel "Etude de la langue 6e", Bordas, 2009.

Exemple d’exercice de conjugaison / Manuel adapté / A partir du manuel « Etude de la langue 6e », Bordas, 2009.

Le Cartable Fantastique propose des manuels scolaires adaptés. “On reprend un manuel scolaire, et on transforme tous les exercices”, explique Caroline Huron.

Les exercices sont “épurés au niveau visuel, car il s’agit d’enfants présentant un trouble de l’organisation du regard. Ils ne peuvent pas se repérer sur une page classique, car elle contient trop d’informations”. Les pages des manuels adaptés ne comportent “qu’une phrase et une consigne, avec une écriture plus lisible”.

Les exercices sont adaptés afin de compenser également “la problématique de l’écriture non-fonctionnelle” des enfants dyspraxiques, obligés de “porter la totalité de leur attention sur les lettres qu’ils écrivent”, plutôt que sur le contenu.

“80% des exercices, dans les manuels de français, donnent pour consigne de recopier des phrases”, constate Caroline Huron. ”Dans nos manuels adaptés, la consigne devient de cliquer sur un verbe au sein d’une phrase, ou de le surligner”, explique la chercheuse.

Des outils de création d’exercices adaptés

Le Cartable Fantastique fournit aussi des ressources permettant aux enseignants d’adapter eux-même des ressources scolaires pour leurs élèves. Une plateforme de création d’exercices en ligne, Les Cahiers Fantastiques, permet ainsi de créer, rapidement, des exercices interactifs adaptés aux enfants dyspraxiques.

Le Cartable Fantastique propose des règles de lecture qui permettent aux enfants de suivre le texte ligne à ligne et évitent ainsi les confusions entre lignes.

Le Cartable Fantastique propose des règles de lecture qui permettent aux enfants de suivre le texte ligne à ligne et évitent ainsi les confusions entre lignes.

L’association propose également des outils pour permettre à l’élève lui-même de “compenser son handicap pour travailler en classe ou à la maison”. Un tutoriel explique par exemple comment fabriquer et utiliser une règle de lecture, afin de faciliter la lecture.

Un autre tutoriel fournit des gabarits pour la pose d’opérations mathématiques – les dyspraxiques ayant des difficultés à poser des opérations en raison de leurs troubles de repérages spatiaux.

Rendre l’élève dyspraxique autonome

L’objectif du Cartable Fantastique est de rendre les élèves dyspraxiques le plus autonomes possible. En classe, Manon, l’élève suivie depuis 7 ans par l’association, utilise un ordinateur. Sans auxiliaire de vie scolaire, “elle réussit à réaliser les mêmes exercices que ses camarades, de façon autonome, grâce à un manuel numérique adapté, auquel elle accède depuis son ordinateur portable”.

élève en difficulté

© Tanya Ru – Fotolia.com

Les manuels et exercices adaptés “sauvent littéralement les enfants dyspraxiques en milieu scolaire. Ils ont une problématique d’outil, et non de concept. Ils ont simplement besoin de ‘lunettes’ qui n’existent pas, et que nous fabriquons pour eux”, note la présidente du Cartable Fantastique.

Des connaissances cachées ressurgissent

“Cela résout une bonne partie des problèmes, car une partie de leurs difficultés que l’on pensait scolaires ne le sont pas. Les enseignants découvrent des compétences chez leurs élèves qu’ils n’avaient pas soupçonnés”, indique Caroline Huron.

Par exemple, ajoute-t-elle, un professeur n’avait pas “perçu qu’un de ses élèves, dyspraxique, avait une telle connaissance de la grammaire : ses compétences étaient cachées par son handicap”.

L’objectif “final” du Cartable Fantastique est “de disparaître, le jour où les manuels officiels seront tous adaptés d’office”, conclut Caroline Huron.

Le Cartable Fantastique a reçu le label de “La France s’engage”, projet porté par François Hollande, qui a “vocation à identifier, mettre en valeur, soutenir et faciliter l’extension d’initiatives socialement innovantes”.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous