Enseignants : conseils pour une rentrée réussie

Comment accueillir une nouvelle classe, ou appliquer un nouveau programme ? Pas de stress : deux enseignants vous livrent leurs conseils pour une rentrée réussie.

© Petro Feketa - Fotolia.com

© Petro Feketa – Fotolia.com

« A la rentrée, on prend toujours une petite claque », témoigne Benjamin Chemouny, professeur des écoles à Toulouse. Malgré ses 15 années d’expérience, il appréhende toujours un peu ce moment : « On réapprend chaque année son métier. Il y a une sorte d’impossibilité à se préparer entièrement pour un premier jour d’école ; il y a une composante qu’on ne peut maitriser et qui change tous les ans, ce sont les élèves, les parents ».

Pour cette raison, « il faut savoir s’éloigner du cadre de la classe, ne pas vouloir se fier à une méthode unique », conseille Guy Samama, professeur de philosophie en classe préparatoire aux grandes écoles à Paris, qui s’apprête à entamer sa 35ème année d’enseignement. « Les enfants sont tous différents. Il est nécessaire de prendre de la distance vis à vis du pédagogisme».

Rien ne sert donc de trop se préparer, selon les deux professeurs : « Quand vous débutez, vous ne pouvez pas vous empêcher de vouloir tout maîtriser, tout contrôler. On prépare toujours trop ! »

Dialoguer avec sa classe

salle de classe professeur primaire

Cours à l’école primaire © Kzenon – Fotolia.com

Pour gérer son stress, Benjamin Chemouny recommande de se tourner vers ses élèves : «  Ce qu’on n’arrive pas forcément à faire justement lorsqu’on est tendu et qu’on veut suivre un plan à la lettre. Mais si on se tourne vers sa classe, on se rend compte que ce sont bien les élèves qui sont impressionnés ».

Benjamin Chemouny organise toujours un temps pour débriefer collectivement à la fin de la journée : « L’élève a ainsi l’opportunité de revenir sur la journée. Dire ce qu’il a aimé, ou pas compris. L’enfant accepte mieux le silence lorsqu’il sait qu’il a un temps pour s’exprimer ».

Et l’enseignant, lui, se rassure. « Les élèves forment au premier jour un agglomérat : il est nécessaire de créer le groupe. J’organise pour cela des jeux, je leur demande de se présenter par deux », ajoute Benjamin Chemouny.

Des activités collectives qui permettent aux enfants de se sentir inclus et écoutés. Une composante essentielle dans les petites classes. Guy Samama a une autre méthode : « Le 1er jour, mon truc, c’est l’immersion totale. Pour apprendre à nager, il faut se jeter à l’eau : c’est pareil pour la philosophie. Il faut se lancer. Et si on a peur, on coule ! »

Ne pas s’enfermer dans un rôle

Le jour de la rentrée, il ne faut pas hésiter à se faire confiance. Sans sûr jouer : « Si on joue un rôle, les élèves le sentent tout de suite et peuvent s’en servir contre vous », avertit Guy Samama. « L’autoritarisme est à bannir, les élèves sentent la faille ! »

« Il faut construire la règle, et non l’imposer », poursuit Benjamin Chemouny, « faire ingurgiter toutes les règles de savoir-vivre aux enfants dès le premier jour est contre productif : ils ne vont rien en retenir. Mais si quelqu’un parle sans lever la main, je le signifie. Et on instaure à ce moment là la règle. C’est bien plus pédagogique ! ».

Vouloir absolument se faire aimer des élèves est un piège à éviter, selon Benjamin Chemouny qui préconise de rester soi-même : « Personnellement, on m’a dit, tu es un homme, grand, à la grosse voix : tu vas impressionner les enfants. Et bien, si j’ai appréhendé les premiers temps, j’ai vite compris que les enfants viennent toujours vers vous à la fin de l’année pour vous dire qu’ils ont appris à vous connaître… »

 

Catherine SALICETI

 

LIRE AUSSI :
* Rentrée : scénario d’une première journée type en maternelle
* Rentrée des classes : comment bien lancer l’année ?

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous