Pour la rentrée, Najat Vallaud-Belkacem mobilise ses troupes

Avant de présenter son plan pour la rentrée 2015, Najat Vallaud-Belkacem a demandé aux recteurs "une implication totale" pour appliquer la réforme du collège. Plus généralement, elle leur demande de "donner à voir les pratiques qui changent".

Ecole

Ecole de la Republqie © NANCY – Fotolia.com

Dans le cadre de la réforme du collège, Najat Vallaud-Belkacem demande aux recteurs « une implication totale » pour le plan de formation des personnels.

« Je vous demande de voir régulièrement les inspecteurs et les principaux, d’aller dans les collèges pour rencontrer les équipes. À nous d’expliquer, de former et de créer de l’adhésion autour de cette réforme », a-t-elle lancé le 24 août, lors de la réunion de rentrée des recteurs et des cadres dirigeants de l’Education nationale, couverte par Le Parisien et AEF.

Selon la ministre de l’Education nationale, « les enseignants ont besoin d’être rassurés. Ils sont convaincus que le collège doit évoluer et en même temps, la réforme proposée suscite interrogations et craintes chez certains ». Najat Vallaud-Belkacem demande aux recteurs « de voir régulièrement les inspecteurs et les principaux », et « d’aller dans les collèges pour rencontrer les équipes », afin « d’expliquer, de former et de créer l’adhésion ».

Rythmes scolaires et programmes : « une réflexion globale »

tableau d'école

© RAM – Fotolia.com

La ministre effectue ce mardi sa « rentrée » : elle organise ce mardi 25 août une conférence de presse, durant laquelle elle présentera ses priorités pour l’année scolaire à venir.

Parmi ces priorités, qu’elle a laissé entrevoir lors de son entrevue avec les recteurs, figurent les rythmes scolaires. « Cette réforme ne doit pas être mise en œuvre indépendamment de la réforme des programmes. La réflexion doit être globale », a souligné la ministre.

Najat Vallaud-Belkacem demande aux recteurs et Dasen de « faire remonter les initiatives prises, pour valoriser l’efficacité pédagogique de la cinquième matinée de cours ».

La « priorité au primaire » n’est pas oubliée

Autre chantier : la priorité au primaire, cheval de bataille du SNUipp-FSU, qui a déploré le 24 août, lors de sa conférence de rentrée, une « remise au placard du premier degré ».

examen college

© Christophe Fouquin – Fotolia

Najat Vallaud-Belkacem assure ainsi que « le primaire reste la priorité du gouvernement », et demande aux équipes de circonscriptions de « concentrer les moyens » sur « les dispositifs pédagogiques qui permettent aux élèves de surmonter leurs difficultés », comme « Plus de maîtres que de classe » et la scolarisation des moins de 3 ans, afin « qu’il y ait à chaque fois une véritable réflexion pédagogique ».

Une place pour « tous les parents d’élèves »

Parmi ses autres priorités, figurent la réforme de l’éducation prioritaire, la lutte contre le décrochage scolaire, la mixité sociale au collège, la mise en place du « parcours citoyen », ou encore la promotion de la réserve citoyenne.

Enfin, Najat Vallaud-Belkacem devrait présenter ce 25 août son plan pour que « tous les parents d’élèves », notamment « ceux les plus éloignés de l’école », puissent « trouver leur place au sein des établissements scolaires ». La ministre souhaite ainsi que « les espaces parents, les temps d’accueil qui leur sont réservés, les dispositions réglementaires de 2006 simplifiant la participation des parents aux instances de l’établissement » soient réellement mis en place.

La rentrée 2015 : « une phase de consolidation »

Selon un article du Parisien, Najat Vallaud-Belkacem a qualifié la rentrée 2015 de « phase de consolidation ». Alors que la « Refondation de l’Ecole » lancée en 2012 par Vincent Peillon a été vivement secouée par les polémiques autour des rythmes scolaires et de la réforme du collège, la ministre souhaite « renforcer l’édifice », et « donner à voir les pratiques qui changent ».

Note(s) :
  • (1) Le Parisien, AEF

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous