Le PCF fustige l' »élève » Rebsamen dans un bulletin scolaire fictif au vitriol

logo AFP

Le PCF dresse un bilan au vitriol du passage de François Rebsamen au ministère du Travail, en imaginant un bulletin scolaire dans lequel il dénonce ses résultats « catastrophiques », son « mauvais esprit » et l’accuse de « copier sur son camarade Pierre Gattaz », président du Medef.

« Résultats : catastrophiques. + 200.000 chômeurs en 16 mois », écrit le porte-parole du Parti communiste français (PCF) Olivier Dartigolles, au sujet de cet « élève », « recruté le 2 avril 2014 dans la classe du professeur Manuel Valls dans les options Travail, Emploi et Dialogue social ».

A la rubrique « comportement », le PCF écrit « mauvais esprit » et détaille en ajoutant les commentaires: « triche en copiant sur son camarade de classe Pierre Gattaz, dont il reprend les propositions de casse du code du travail », « a tenté de falsifier les méthodes de calcul du nombre de chômeurs, sans grand résultat d’ailleurs », et « se défausse sur ceux dont il est censé s’occuper : en l’occurrence, les privés d’emplois, qu’il accuse de frauder ».

M. Dartigolles souligne, dans sa « note pour plus tard » : « l’enseignement délivré par le Professeur Valls dans l’école du directeur Hollande ne donne aucun résultat quels que soient les élèves depuis 2012 ». Et ajoute comme « proposition » de « revoir les formations de façon urgente, si possible. Celles de +L’Humain d’abord+ et de la rupture avec l’austérité devraient être essayées pour les salaires, l’emploi et une grande réforme fiscale ».

Le ministre du Travail François Rebsamen a remis mercredi sa démission à François Hollande pour retourner dans sa mairie de Dijon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous