Le coût de la rentrée scolaire augmente, mais faiblement

Les chiffres du ministère de l'Education nationale et de l'association Familles de France sont différents, mais se rejoignent. Le coût de la rentrée cette année n'augmente ainsi que faiblement.

fournitures scolaires rentrée des classes © Unclesam

fournitures scolaires rentrée des classes © Unclesam

La rentrée scolaire approche et la course aux fournitures est ouverte. Selon le baromètre de l’association Familles de France (qui se base sur un relevé de prix de 45 articles dans 256 magasins), le coût moyen de la rentrée scolaire augmente faiblement, de 0,7% par rapport à l’année dernière, atteignant 190,42 euros pour un enfant entrant en 6e.

Le ministère de l’Éducation nationale estime de son côté, dans un communiqué, que le coût n’aurait augmenté que de 0,1% sur un an, et que les chiffres sont donc « stables par rapport à 2014″.

« Accessoires de rentrée » : 43% des dépenses

Selon le ministère de l’Éducation nationale, “ces dépenses concernent l’achat de fournitures ainsi que l’assurance scolaire et les frais d’inscription (hors droits d’inscription dans les écoles et établissements privés). Elles varient en fonction du niveau d’enseignement : deux fois plus pour un lycéen que pour un écolier”.

© Petro Feketa - Fotolia.com

© Petro Feketa – Fotolia.com

Toujours selon l’estimation du ministère, les “accessoires de rentrée” (papeterie, stylos, articles de rangement, calculatrice) représentent 43% des dépenses.

La hausse atteint, selon le gouvernement, 1,1% pour la papeterie, le matériel et les accessoires de rentrée, 1,1% pour les livres scolaires, et 0,3% pour l’assurance scolaire et les frais de scolarité. En revanche, le prix du cartable recule de 0,6%.

Fournitures papetières : 46 euros de budget

Pour Familles de France, la faible hausse du coût de la rentrée serait due à la compensation de l’augmentation du prix des fournitures par la baisse des articles de sport (de 7,32%).

D’après l’association, la hausse la plus forte concerne les fournitures non papetières (règles, stylos, ciseaux), avec une augmentation de 3,70%. Les fournitures papetières et de classement (copies, feuilles de dessin, papier calque) représenteraient un budget de 46,66 euros, pour une hausse de 2,46%.

Une « non revalorisation » de l’ARS dénoncée

Dans son communiqué, Familles de France en profite pour dénoncer la “non revalorisation des prestations familiales”, alors que l’allocation de rentrée scolaire (ARS), versée ce mardi, reste cette année inchangée par rapport à 2014 : le montant versé par enfant et par an reste de 363 euros pour les 6-10 ans, 383 euros pour les 11-14 ans et 396 euros pour les 15-18 ans.

A noter que le 18 juin, Najat Vallaud-Belkacem a publié au Bulletin officiel (à destination des enseignants) une liste de référence de fournitures scolaires pour la rentrée. Son objectif étant de “réduire les charges financières”, et d’alléger “de façon conséquente le poids du cartable”.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous