Crise du porc: il y a « urgence à trouver de bonnes solutions » (Valls)

logo AFP

Manuel Valls a déclaré vendredi à propos de la crise de l’élevage porcin qu' »il y a urgence à trouver de bonnes solutions ».

« Il y a aujourd’hui urgence à trouver de bonnes solutions en lien avec la filière, et le ministre de l’Agriculture (Stéphane Le Foll), qui a toute ma confiance, suit ce dossier et recevra l’ensemble des acteurs autant que nécessaire », a déclaré le Premier ministre lors d’un déplacement à Avignon.

« L’Etat et le gouvernement sont entièrement mobilisés pour répondre au désarroi des éleveurs de porc. On ne peut pas accepter que la situation reste bloquée », a-t-il souligné.

« Une réunion de travail aura lieu d’ici la fin du mois d’août afin de rénover les relations commerciales, notamment dans la filière porcine », a précisé le Premier ministre. « Je suis très attentif à la situation que je suis de près avec Stéphane Le Foll ».

Ces déclarations interviennent alors que les agriculteurs des principaux départements d’élevage du Grand ouest convergeaient vendredi matin vers le Marché du porc breton (MPB) à Plérin, dans l’attente d’une hypothétique reprise de la cotation, suspendue depuis lundi. Les éleveurs ont réclamé jeudi une intervention de Matignon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous