Pour faire face à l’afflux d’écoliers, une commune du Nord achète une yourte

logo AFP

La petite commune d’Hantay (Nord) a acheté et monté une yourte pour faire face à l’afflux d’enfants à scolariser lors de la prochaine rentrée, a indiqué jeudi la maire de ce village de 1.200 habitants.

« En avril, on s’est dit +c’est la catastrophe+, on a beaucoup d’enfants et on n’a plus de place. Il nous fallait une solution en urgence », a déclaré Désirée Duhem, maire depuis 2002 de ce village situé entre Lille et Lens.

Après des ouvertures de classe en 2011 et 2013, la municipalité a estimé qu’elle devrait débourser environ 250.000 euros pour construire une nouvelle salle de classe afin de permettre de scolariser les plus de 150 écoliers attendus.

Après avoir étudié la possibilité de louer des préfabriqués, la mairie a décidé de se tourner vers une entreprise vendéenne qui vend des yourtes d’une dimension de 80m2.

« La yourte est très chaleureuse, le bois apporte quelque chose de très calme et serein, elle fera office de garderie périscolaire », l’ancienne garderie se transformant en nouvelle salle de classe, a indiqué à l’AFP Mme Duhem, précisant que la municipalité avait dépensé 63.000 euros pour cet achat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous