La Voix, l’exposition pédagogique qui va faire parler d’elle (Espace des sciences de Rennes)

L'Espace des sciences de Rennes accueille, jusqu'au 3 janvier 2016, une exposition pédagogique et interactive pour explorer toutes les facettes de notre voix.

© Sylvain Lefebvre

© Sylvain Lefebvre

© Sylvain Lefebvre

© Sylvain Lefebvre

© Sylvain Lefebvre

Précédent Suivant

Nous l’utilisons au quotidien pour communiquer avec les autres, exprimer des émotions, il s’agit parfois même de notre outil de travail, mais la connaissons-nous vraiment ? La Voix, l’exposition qui vous parle, accueillie par l’Espace des Sciences de Rennes jusqu’au 3 janvier 2016, propose de nous faire découvrir des facettes inconnues de notre voix grâce à des manipulations et des ateliers ludiques.

La voix sous tous ses angles

Le but de l’exposition ? Jouer avec sa voix en l’abordant sous de multiples aspects : biologique, avec la découverte du fonctionnement de l’appareil vocal, technologique, avec l’utilisation de transformateurs vocaux et synthétiseurs, artistique en s’initiant aux phénomènes d’acoustique et d’harmonie vocale…

Dès l’entrée de l’exposition, le ton est donné : le visiteur est accueilli par un choeur de 4 larynx en fonctionnement… Grâce aux nombreuses manipulations interactives, il peut ensuite ainsi découvrir les caractéristiques physiques de sa propre voix en utilisant un phonétogramme, modifier certaines caractéristiques (comme l’intensité et la hauteur) pour la rajeunir, la vieillir, la rendre plus féminine ou au contraire la masculiniser.

Mais la partie la plus ludique et sans doute la plus intéressante est celle consacrée à l’expression. On y comprend notamment le rôle essentiel de l’intonation, qui rythme la « musique » d’une langue et sans laquelle certains propos deviendraient incompréhensibles. Comprendriez-vous par exemple ce que signifie la phrase « Tontétatilotétatou » (1), prononcée telle quelle ? Ou encore ce que veut dire « Dantatantatantaten » (2), sans intonation ? De nombreux autres exemples sont proposés dans le jeu Virelangues, qui se joue à deux et où le but est de piéger son adversaire en récitant le plus vite possible des phrases afin de les rendre  inintelligibles.

L’aspect « artistique » de la voix est également abordé. Beaucoup de métiers du spectacle sont en effet liés à la voix : chanteur et choriste, bien sûr, mais également animateur, comédien ou encore doubleur de cinéma.

Une exposition pour toutes les disciplines et tous les niveaux

Cette multiplicité des approches en fait une exposition particulièrement adaptée aux visites scolaires. L’expo est d’ailleurs ouverte à tous les niveaux, à partir de la fin du CP, indique Morgane, animatrice scientifique à l’Espace des sciences.

Ainsi, elle conviendra aussi bien à un enseignant de primaire, qui cherche à travailler avec ses élèves sur l’expression orale, qu’à un professeur de BTS, qui sera plus intéressé par l’aspect scientifique : les phénomènes de résonance, la fréquence… Côté disciplines, chaque enseignant peut trouver matière à exploiter pour sa classe, souligne William, animateur scientifique. « Nous pouvons accueillir des professeurs de musique, qui s’appuient sur certains points de l’exposition pour compléter leur cours, des profs de physique ou de biologie, qui peuvent eux aussi y trouver des applications pédagogiques », explique-t-il. Mais aussi des enseignants de littérature, dans le cadre de travaux sur le théâtre, des professeurs de philosophie… « C’est une exposition pluridisciplinaire », conclut William.

Un atelier et des ressources pédagogiques autour de l’exposition

Morgane et William animent en outre un atelier pédagogique, complémentaire à l’exposition, permettant d’approfondir ou de clarifier certains points abordés dans le parcours. Là encore, il s’agit d’un atelier interactif, que les animateurs adaptent à l’âge des enfants. « Nous utilisons les mêmes supports pédagogiques, mais nous modifions le discours en fonction de l’âge et des questions des enfants, précise Morgane. Nous pouvons également développer un point en particulier à la demande de l’enseignant, par exemple axer davantage l’atelier sur l’aspect anatomie si les enfants viennent avec leur professeur de SVT« .

Les enseignants qui s’inscrivent pour l’exposition ont la possibilité de se rendre, gratuitement, sur place avant la venue de leur classe pour préparer leur visite . Ils repartent ensuite avec un dossier présentant et expliquant toutes les manipulations qu’ils vont pouvoir retrouver dans l’exposition. « Nous préparons aussi un document pédagogique, pour guider les enfants de primaire dans leur visite, ajoute William. Il y aura un questionnaire, des choses à dessiner, à remplir… »

Pour une fois qu’il n’est pas interdit (et qu’il est même recommandé !) de crier dans un musée, les enfants devraient apprécier.

Notes: (1) « Ton thé t’a-t-il ôté ta toux ? »

Notes: (2) « Dans ta tente, ta tante t’attend. »

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous