100% de réussite et près 85% de mentions au bac général à Monaco

logo AFP

Le gouvernement princier de Monaco s’est félicité mardi des « performances exceptionnelles » de ses lycéens, qui ont atteint le taux de réussite parfait de 100% au baccalauréat général français en 2015, avec des mentions dans près de 85% des cas.

En tout, 261 élèves seulement passaient cette année le bac général dans la principauté: tous l’ont obtenu, dont 220 avec une mention, précise un communiqué du gouvernement princier. C’est la première fois qu’un taux de réussite de 100% est atteint, assure-t-il: en 2014, il était de… 99,2%.

Parmi les 220 élèves diplômés avec une mention, 77 décrochent un « très bien », 70 un « bien », et 73 « assez bien ».

Même réussite pour les élèves qui ont passé le bac technologique: 100% de reçus, avec 49 des 51 diplômés décrochant une mention (soit un taux de 96%). Dans la section hôtelière, le taux de réussite atteint « seulement » 95%, avec 19 reçus sur 20 candidats. Le taux de réussite dans les bacs professionnels s’établit quant à lui à 98% (96 reçus sur 98).

Le taux de réussite au baccalauréat 2015 s’est élevé à 87,8% sur l’ensemble des académies, quasiment stable sur un an (-0,1 point), selon les chiffres quasi définitifs publiés samedi, après les oraux de rattrapage, par le ministère de l’Education nationale.

Dans le détail, le taux de réussite progresse de 0,6 point pour le bac général à 91,5%, il est stable pour le bac technologique à 90,6%, et recule de 1,6 point pour le bac professionnel à 80,3%. Au total, 617.900 candidats sont devenus bacheliers à l’issue de cette session.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous