Près d’un quart des postes de profs non pourvus aux concours du secondaire (syndicats)

logo AFP

Les concours de professeurs 2015 n’ont pas permis de pourvoir 23% des postes ouverts dans le secondaire, selon les calculs des syndicats de la FSU, pour lesquels il est urgent de revaloriser les salaires et de recruter plus en amont dans les études.

Tous concours confondus (Agrégation, Capes, Capeps –sport–, CPE…), ce sont 4.912 postes qui ne sont pas pourvus à cette session, indiquent mardi dans un communiqué commun le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, le SNU.EP-FSU (enseignement professionnel) et le Snep-FSU (éducation physique). Ce chiffre est susceptible d’augmenter après élimination des doublons, un même candidat pouvant réussir plusieurs concours, précisent-ils.

Ils revendiquent notamment « la revalorisation des salaires et des conditions de travail, la mise en place de véritables pré-recrutements, des aides et des formations pour les étudiants, chômeurs ou actifs qui s’orientent tardivement vers nos métiers ».

Comme tous les fonctionnaires, les enseignants sont soumis depuis plusieurs années au gel du point d’indice. Leurs salaires sont considérés bas pour des métiers qui recrutent au niveau bac+5 depuis une réforme de 2010, au lieu de bac+3 précédemment.

Plusieurs matières restent déficitaires cette année, selon les résultats publiés discipline par discipline sur le site Publinet.

Au Capes externe de mathématiques, il y a eu 1.097 reçus pour 1.440 postes. Le ministère souligne toutefois que dans cette matière, « le pourcentage de postes pourvus par rapport au nombre de postes ouverts augmente », alors même que les postes ouverts au concours sont plus nombreux.

Au Capes de lettres classiques, il n’y a que 89 reçus pour 230 postes ; en anglais, 966 lauréats pour 1.225 postes et en allemand, 264 admis pour 340 postes.

Les concours visent à la fois à remplacer les enseignants qui partent à la retraite et à pourvoir les 54.000 créations de postes promises dans l’Education nationale pendant le quinquennat.

Dans le premier degré, 10.822 postes ont été pourvus cette année pour 11.122 postes ouverts au concours des professeurs des écoles, selon un communiqué de la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, publié la semaine dernière.

« Le différentiel de postes restés vacants, qui concerne l’académie de Créteil, devrait cette année être compensé sans difficulté grâce à l’organisation d’un concours supplémentaire de 500 postes dans cette académie », avance-t-elle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous