Programme de langues et cultures de l’Antiquité (B.O. du 2 juillet)

Le programme de langues et cultures de l’Antiquité de la classe terminale pour les années 2015-2016 et 2016-2017 a été publié au Bulletin officiel du jeudi 2 juillet.

© Pink Badger

© Pink Badger

Le Bulletin officiel du jeudi 2 juillet met à l’honneur le programme de langues et cultures de l’Antiquité de la classe terminale des séries générales et de la série technologique techniques de la musique et de la danse. Ainsi, les œuvres obligatoires, fixées pour les années scolaires 2015-2016 et 2016-2017, sont les suivantes :

En grec

Longus, Pastorales. Daphnis et Chloé, livre I. Cette œuvre obligatoire « permettra d’aborder avec les élèves le ‘roman grec‘ et le genre de la pastorale », note le Bulletin officiel. Ils seront, entre autres, amenés à travailler sur la représentation de la nature et les accents poétiques.

Le Bulletin officiel mentionne également d’autres suggestions bibliographiques à étudier :

  • Grimal, Romans grecs et latins, Paris, Gallimard, 1958, 1550 p.
  • M. Bakhtine, Esthétique et théorie du roman, Paris, Gallimard, 1978, 490 p.
  • J. de Romilly, Précis de littérature grecque, Paris, Presses universitaires de France, 1980, chapitre X, p. 239-240.
  • G. Molinié, Du roman grec au roman baroque, un art majeur du genre narratif en France sous Louis XIII, Toulouse, service des publications de l’Université de Toulouse-Le Mirail, 1982, 456 p.
  • A. Billault, « Le mythe de la syrinx dans Daphnis et Chloé », in Aa. Vv., Recherches sur l’imaginaire, Angers, faculté des lettres et sciences humaines,  1983, p. 16-26.
  • A. Billault, « Les amants dans l’île : Longus, Bernardin de Saint-Pierre, Mishima », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, 1985, p. 73-86.
  • A. Billault, « L’inspiration des ekphraseis d’œuvres d’art chez les romanciers grecs », Rhetorica. A Journal of the History of Rhetoric,8/2, 1990, p. 153-160.

En latin

En latin, Phèdre de Sénèque est l’oeuvre obligatoire à étudier. « En inscrivant une tragédie de Sénèque au programme de Terminale, c’est sur l’étude d’un spectacle théâtral qu’on souhaite mettre l’accent », note le ministère dans le B.O. Les élèves travailleront ainsi sur des questions de mises en scène et de monstration.

« Lire Phèdre de Sénèque avec les élèves impliquera de revenir aux sources grecques pour mieux s’interroger sur les spécificités de l’écriture théâtrale de l’auteur latin et sera l’occasion d’interroger la pièce de Racine, qui prétendait s’être inspiré seulement de celle d’Euripide… », écrit le ministère qui publie également d’autres suggestions bibliographiques à étudier en latin :

  • Grimal, « L’originalité de Sénèque dans la tragédie dePhèdre», Revue des études latines, XLI, 1963, pp. 297-314.
  • J. Jacquot (éd.), Les Tragédies de Sénèque et le théâtre de la Renaissance, Paris, Éditions du CNRS, 1973, 320 p.
  • P. Grimal, Sénèque ou la Conscience de l’Empire, Paris, Les Belles Lettres, 1978, 503 p.
  • P. Grimal, Sénèque. Phaedra, Paris, Presses universitaires de France, 1979, 170 p.
  • P. Grimal, « Les allusions à la vie politique de l’Empire dans les tragédies de Sénèque », Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 123e année, N. 2, 1979, pp. 205-220.
  • F. Dupont, L’acteur-roi ou le théâtre dans la Rome antique, Paris, Les Belles Lettres, 1985, 462 p.
  • M. Armisen-Marchetti, Sapientiae facies : étude sur les images de Sénèque, Paris, Les Belles Lettres, 1989, 399 p.

Pour découvrir les listes complètes de suggestions bibliographiques en grec et en latin.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous