Fin du suspens mardi pour les candidats au bac

logo AFP

Reçus avec ou sans mention, recalés ou admis au rattrapage: les candidats au baccalauréat 2015 seront fixés sur leur sort mardi, sur internet ou devant les listes affichées dans les lycées.

L’heure de publication des résultats diffère selon les académies. En métropole, c’est l’académie d’Aix-Marseille qui ouvrira le bal à 8H00, suivie par les académies de Lyon (toutes les séries) et Reims à 8H30 (séries générale et technologique).

En Ile-de-France (académies de Paris, Créteil et Versailles), les résultats seront connus à 10H00. Le suspens sera le plus long dans l’académie de Besançon pour les candidats au bac général et technologique, qui devront patienter jusqu’à 15H00.

Les lycéens peuvent au choix se déplacer dans les centres d’examen où les listes seront affichées ou bien cliquer sur le lien: www.education.gouv.fr/cid4914/les-resultats-du-baccalaureat.html

Le ministère de l’Education nationale publiera mardi en fin d’après-midi les taux de réussite des voies générale, technologique et professionnelle.

Les candidats qui auront obtenu une moyenne supérieure à 8 mais inférieure à 10 passeront les oraux de rattrapage jusqu’à vendredi.

Les résultats quasi-définitifs de la session 2015 seront connus samedi soir. Une session de remplacement est organisée en septembre pour ceux qui n’ont pas pu passer les épreuves en juin.

A noter que les 10% des meilleurs bacheliers par filière de chaque lycée pourront bénéficier d’un droit d’accès dans les formations sélectives de l’enseignement supérieur public.

En 2014, le taux de réussite au bac s’est élevé à 88% toutes voies confondues: 91% pour le bac général, 90,7% pour le bac technologique et 82,2% pour le bac professionnel. La proportion de bacheliers dans une génération est montée à 77,4%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous