Nouveaux programmes scolaires : peu lisibles et trop longs (consultation des profs)

Les enseignants consultés sur les projets de nouveaux programmes scolaires pour l'élémentaire et le collège déplorent leur manque de lisibilité et leur densité.

tableau classe

© Cherries – Fotolia

La synthèse de la consultation des personnels éducatifs sur les projets de programmes scolaires, lancée le 11 mai par le ministère de l’Education nationale, a été publiée hier. Pendant 5 semaines, les personnels d’école et de collège (en majorité des enseignants) étaient invités à donner leur avis sur les propositions du Conseil supérieur des programmes pour les cycles 2, 3 et 4 (élémentaire et collège).

Des programmes scolaires peu lisibles pour les enseignants

Pour les répondants, ces projets de nouveaux programmes manquent de lisibilité. Dans les cycles 2 et 3, ils sont 3 sur 4 à le déplorer, et 8 sur 10 dans le cycle 4.

Ils sont également nombreux à trouver les programmes trop longs pour le volume horaire qui y est consacré. En élémentaire, 2/3 des répondants s’accordent sur ce point, notamment en langues vivantes et français. « Les volumes horaires mériteraient d’être reconsidérés : moins de temps pour l’EPS mais davantage en français et en mathématiques. Les temps de récréation doivent être décomptés », estime ainsi l’un d’eux.

Dans le cycle 4, seul 1 enseignant sur 5 estime que les contenus des programmes sont adaptés au volume horaire dédié à sa discipline, cette proportion tombant à moins de 15 % chez les profs de maths et de français. « Il est quand même très utopique d’atteindre ce niveau d’exigence avec des classes de 30 élèves et un horaire d’enseignement d’1 heure par semaine », déplore ainsi un professeur d’éducation musicale.

Si dans le 1er degré, le projet de programme recueille « une adhésion certaine en ce qui concerne son niveau d’exigence, sa mise en oeuvre dans la classe », c’est moins le cas au collège. Dans le cycle 3, il n’y a qu’en EPS que les enseignants trouvent majoritairement que le projet est opérationnel. Et dans le cycle 4, les profs ne trouvent majoritairement les programmes opérationnels dans aucune discipline.

« Accueil favorable » des projets de programmes pour Najat Vallaud-Belkacem

Hier, Najat Vallaud-Belkacem a estimé que les programmes présentés avaient reçu « un accueil favorable », appelant toutefois le Conseil supérieur des programmes à « améliorer la lisibilité du projet actuel ». Selon la ministre, les personnels et les inspecteurs (également consultés) ont approuvé « l’articulation entre les programmes et le socle commun de connaissances, de compétences et de culture », « les niveaux de maîtrise attendus en fin de cycle » et « la place centrale donnée à la maîtrise de la langue ».

Le Conseil supérieur des programmes doit maintenant revoir son projet afin de proposer une nouvelle mouture à la ministre début septembre. Les « projets stabilisés » seront présentés au CSE fin septembre, pour une application à la rentrée 2016.

Source(s) :
  • avec AFP

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous