Le futur passe unique pour lycéens, apprentis et collégiens sur les rails

logo AFP

Le passe unique dans les transports pour les lycéens, apprentis et collégiens d’Ile-de-France est bien sur les rails après un accord avec les opérateurs de transports, a-t-on appris jeudi auprès du Conseil régional.

Jusqu’à présent devaient être concernés par un tarif unique le passe Navigo (70 euros mensuels et 770 euros annuels) et le passe Imagine’R pour les étudiants (333,90 euros annuels). Les élus régionaux avaient voté le 18 juin le principe de son extension aux « scolaires », et il restait à mettre en oeuvre la décision.

Mardi, « nous avons bouclé la négociation finale avec les opérateurs et le Stif », a dit à l’AFP Pierre Serne, vice-président EELV en charge des transports.

Au cabinet du président (PS) Jean-Paul Huchon, on a confirmé que la convention de financement qui doit valider le dispositif serait « bien sur la table du conseil d’administration du Stif le 8 juillet et en séance plénière du Conseil régional le 10 juillet pour une mise en oeuvre effective le 1er septembre ».

Les communistes avaient émis des craintes, après avoir reçu un ordre du jour du CA du Stif, en tout début de semaine, où ce dossier n’apparaissait pas.

Le coût de la mesure est estimée à « environ 4-5 millions d’euros pour les quatre derniers mois de 2015 », a dit M. Serne. La convention de financement prévoit que la Région abonde le Stif de ce manque à gagner.

Pour les familles prévoyantes qui ont déjà envoyé leur demande de renouvellement pour les titres de transport de leurs enfants et les règlements afférents, M. Serne a assuré qu’elles seraient « remboursées du trop perçu ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous