En 2015, le concours de profs de maths n’a pas fait le plein, une nouvelle fois

logo AFP

Plusieurs centaines de postes n’ont pas été pourvus lors du concours du Capes de mathématiques de 2015, selon les résultats publiés jeudi pour cette discipline, déficitaire depuis plusieurs années.

Il y a eu 1.097 reçus pour 1.440 postes proposés au Capes externe de mathématiques, selon le site Publinet qui a commencé à publier les résultats des concours, discipline par discipline. Ce chiffre de reçus au Capes peu en outre comprendre des doublons, c’est-à-dire des candidats qui ont réussi, la même année, l’agrégation de mathématiques.

Pour l’ensemble des concours d’enseignants, la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem avait salué en juin une « amélioration », qui « se confirme », après la publication des résultats d’admissibilité (avant les oraux). Plusieurs syndicats avaient au contraire exprimé leur inquiétude.

Plusieurs raisons expliquent la crise du recrutement des professeurs, dont la réforme de la formation de 2010 qui a relevé au master (Bac+5) le niveau pour être enseignant. Or, le vivier d’étudiants en master est beaucoup moins important qu’en licence (Bac+3).

Pour les mathématiques, la baisse est plus ancienne et s’explique par un marché du travail qui sollicite et rémunère davantage les scientifiques, notamment les matheux.

L’attractivité du métier a souffert aussi de salaires considérés bas pour des diplômés à Bac+5, sans perspective d’amélioration avec le gel du point d’indice des fonctionnaires.

Ces concours visent à la fois à remplacer les enseignants qui partent à la retraite et à pourvoir les 54.000 créations de postes promises pendant le quinquennat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous