Bac 2015 : la colère des correcteurs de physique-chimie

Dans une lettre adressée au ministère de l’Education nationale, les professeurs de physique-chimie dénoncent la modification des barèmes de l’épreuve du bac S.

examen baccalauréat

© WavebreakmediaMicro – Fotolia

A quelques jours du rendu des copies du bac, les correcteurs de l’épreuve de physique-chimie sont en colères. Ils dénoncent, dans une lettre adressée au ministère de l’Education nationale, un barème de notation qui a été modifié après les premières corrections.

Des questions « hors-programme »

Cette modification de barèmes fait suite à des exercices jugés trop compliqués pour les élèves. Ces derniers parlent de trois questions qui étaient selon eux « quasiment intraitables pour un élève lambda ». Elles sont décrites comme étant « trop ambiguës », « dénuées de sens », « non guidées », « trop ouvertes » et même « hors-programme ». Du coup, un nouveau barème a été concocté en catastrophe ces derniers jours par les inspecteurs pour remonter les notes alors que les professeurs avaient parfois quasiment terminé leurs corrections…

« Un fiasco magistral »

Dans sa lettre ouverte au ministère, l’Union des professeurs de physique-chimie (UDPPC) exprime sa colère contre « la nature des exercices » et la façon dont « le ministère a géré les moyennes catastrophiques attribuées aux premières copies corrigées ». Pour les professeurs, cette épreuve « sollicitait des capacités qui ne sont pas maîtrisées par l’élève moyen que nous avons dans nos classes».
La modification du barème, comme les choix des sujets de l’épreuve du bac S de physique-chimie sont ainsi qualifiés de « fiasco magistral » par les professeurs.

« Comment ne pas se sentir dévalorisé dans son travail de correction lorsqu’on doit attribuer 2 points à l’emploi d’une simple formule, et 0,5, voire 0,25 point, à une question nécessitant beaucoup de temps, de la réflexion et une prise de risque ! » s’indigne les profs dans leur lettre. « Au prix de ce pathétique artifice pour remonter les notes, les résultats de l’épreuve seront, cette année encore, aussi satisfaisants que d’habitude et le ministère aura beau jeu de s’en gargariser devant les médias », attaque enfin l’UDPPC.

Source(s) :
  • lemonde.fr, lefigaro.fr, bfmtv.com

3 commentaires sur "Bac 2015 : la colère des correcteurs de physique-chimie"

  1. tnn  1 juillet 2015 à 22 h 28 min

    Entres les maths qui notent sur 25 points et les langues qu’avec des notes pairs, c’est démoralisant. Et cela touche toutes les disciplines dans toutes les filières. Merci aux physiciens d’avoir le cran de secouer le cocotier. Mais ce ne sont pas les premiers !Signaler un abus

    Répondre
  2. njt  2 juillet 2015 à 7 h 29 min

    Les élèves ne sont pas prêts : les horaires de physique chimie de 1S sont insuffisants, la résolution de problème est normalement liée à la spécialité physique chimie où les élèves ont d’ailleurs bien réussi (écart significatif). Le sujet était mal ficelé, les effets ont le mérite de faire connaitre les avis de la base et sa non reconnaissance. Le programme de physique chimie de TS est exigeant, les élèves n’ont plus l’habitude mais le travail en amont sur ces exigences n’est pas rendu possible par des horaires étriqués. D’autres disciplines restent langue de bois alors que l’on sait que ça triture à mort le barème pour afficher les résultats attendus.Signaler un abus

    Répondre
  3. beck  3 juillet 2015 à 13 h 49 min

    à lire…Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous