Bac 2015 : les sujets de physique-chimie de la série S

Pour le cinquième jour du Bac 2015, les élèves de la série S ont passé l'épreuve de physique-chimie. Découvrez les sujets sur lesquels ils ont planché.

baccalauréat

© WavebreakmediaMicro – Fotolia

Après les mathématiques hier, les candidats de la série S ont passé ce matin leur seconde épreuve majeure : ils ont commencé à plancher dès 8 heures sur les sujets de physique-chimie. Cette épreuve est notée sur la base d’un coefficient 6. Mais pour les candidats ayant suivi l’enseignement de spécialité, le coefficient est de 8, soit leur épreuve la plus importante.

Les sujets de physique-chimie 2015

Ainsi, pendant 3h30, les candidats devaient traiter trois exercices :

Exercice 1 : Les trois records de Félix Baumgartner (6,5 points)

Exercice 2 : De la composition d’un soda à sa consommation (8,5 points)

Exercice 3 : Micro-texturation de surface par un laser femtoseconde (5 points)

Pour les candidats ayant choisi la spécialité physique-chimie, le troisième exercice était différent et portait sur « Un aspect du réchauffement climatique». Il était également noté sur 5 points.

Retrouvez ci-dessous la version intégrale des sujets soumis aux candidats de la série S :

Bac 2015 : épreuve obligatoire de physique-chimie

Bac 2015 : épreuve de spécialité de physique-chimie

Source(s) :
  • lemonde.fr, europe1.fr

3 commentaires sur "Bac 2015 : les sujets de physique-chimie de la série S"

  1. HOFFMANN Pascal  26 juin 2015 à 14 h 44 min

    Une question de chimie de l’examen du bac S concernait la structure de la caféine : sur cette structure, telle qu’elle était représentée sur le sujet d’examen, les groupements méthyles (-CH3) portés par les azote, étaient représentés par un simple trait, « conforme » effectivement à une représentation topologique d’une structure chimique. Or dans le cas des hétérocycles (comme la caféine) il est coutume dans la communauté des chimistes (dont je fais parti) d’écrire les méthyle par « -CH3 » . Tapez par exemple dans Google Image « structure caféine », quasiment toutes les représentations sont notées avec CH3. Beaucoup d’élèves se sont bien entendu trompés. Pourquoi essayer de piéger ainsi les élèves en adoptant cette représentation topologique qui bien souvent manque de rigueur : c’est une représentation qui est adaptée aux molécules linéaires (alcanes, alcènes, etc…) mais la règle est rarement respectée dans le cas des hétérocycles.
    Ne pourrait-on pas être indulgent avec les élèves qui ont mis des H à la place des CH3 ?
    P. HoffmannSignaler un abus

    Répondre
  2. njt  30 juin 2015 à 10 h 45 min

    non, pas d ‘indulgence : 1 trait une liaison carbone-carbone.
    Les élèves de TS ne sont pas formatés au point de connaitre les habitudes de la communauté des chimistes.Signaler un abus

    Répondre
    • HOFFMANN Pascal  30 juin 2015 à 14 h 22 min

      « 1 trait une liaison carbone-carbone » oui mais dans ce cas il s’agit de liaisons carbone-azote. Si on veut faire le parallèle avec le carbone : les liaisons CH ne sont pas représentées, alors que les liaisons N-H doivent l’être. Où est la logique pour l’élève de TS ?Signaler un abus

      Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous