Toulouse: suspension d’un prof remplaçant soupçonné de gestes déplacés

logo AFP

Un professeur des écoles remplaçant, soupçonné de « gestes déplacés » sur des élèves de CP d’une école de Toulouse, a été « suspendu » par l’Éducation nationale, tandis qu' »une enquête est en cours », a-t-on appris lundi auprès de l’inspection académique et du parquet.

« L’enseignant a été suspendu par l’Éducation nationale à titre de précaution », a indiqué un membre du cabinet de l’inspecteur d’académie à Toulouse. « Il est soupçonné de gestes déplacés sur des enfants. Des parents ont déposé plainte. »

Des élèves s’étaient plaints du comportement de l’enseignant quand il avait fait « une seule journée de remplacement dans une classe de CP » de l’école publique Les Tibaous, le 16 juin, selon la même source.

Aucune indication n’a été donnée sur cet homme, qui n’a a priori « pas d’antécédents » judiciaires, selon l’administration.

Appelant à la prudence, le parquet a simplement indiqué qu' »une enquête était en cours pour mener toutes les investigations relatives aux auditions et déclarations » des enfants, sans livrer davantage d’éléments.

L’Éducation nationale se veut particulièrement vigilante après de récents scandales de pédophilie à l’école.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous