Quand l’Education nationale oublie la philo et l’histoire-géo des horaires du lycée

logo AFP

Le ministère de l’Education nationale a publié dimanche au journal officiel les nouveaux horaires du lycée, pour intégrer l’enseignement moral et civique fraîchement créé. Problème: la philosophie et l’histoire-géo ont disparu de certaines séries.

« Ce sont des erreurs qui vont être corrigées, il y aura un nouvel arrêté le plus rapidement possible », a reconnu le ministère, interrogé par l’AFP après une vague de commentaires moqueurs sur les réseaux sociaux.

« Grosse fatigue au ministère qui publie des grilles horaires lycée en oubliant histoire-géo et philo… Non au travail du dimanche », a ainsi ironisé sur Twitter le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire. « Où sont passées la philo en terminale L, l’histoire-géo en 1re S », s’est aussi interrogé @Petit_Prof.

Dans l’arrêté de la ministre Najat Vallaud-Belkacem, il manque en effet 2H30 d’histoire-géographie en première S, ainsi que la philosophie en terminale L (8 heures) et ES (4 heures), a fait savoir son entourage.

L’arrêté du 12 juin publié dimanche a pour vocation à l’origine de mettre en musique le nouvel enseignement moral et civique qui entrera en vigueur à la rentrée prochaine à l’école et au lycée.

Plusieurs syndicats avaient demandé début juin le report d’un an de cette « morale laïque » voulue par l’ex-ministre Vincent Peillon dans sa loi pour la refondation de l’école du début du quinquennat. Mais Najat Vallaud-Belkacem, qui en a fait une des étapes du « parcours citoyen » annoncé après les attentats de janvier pour transmettre les valeurs de la République aux enfants, a préféré le faire démarrer dès septembre prochain.

fff/pau/j

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous