Un lycée international à la rentrée 2016 en banlieue est de Paris, loin des beaux quartiers

logo AFP

Un lycée international public, qui pourrait attirer aussi bien les élèves de banlieue défavorisée que les enfants d’expatriés habitués de ce type d’établissements, doit ouvrir en 2016 en banlieue est de Paris, a annoncé le rectorat vendredi, actant un retard d’une rentrée scolaire.

Ce lycée, qui se veut le pendant du lycée international de Saint-Germain en Laye (Yvelines), situé dans une banlieue très aisée, représente un investissement de 53 millions d’euros pour la région Île-de-France.

Il sera situé à cheval sur la Seine-Saint-Denis (Noisy-le-Grand), département symbole des banlieues déshéritées, et le Val-de-Marne (Bry-sur-Marne), et jouxtera le collège international inauguré à la rentrée dernière sur le même principe.

Le lycée est dimensionné pour accueillir « 795 élèves dont 150 internes » et sera le premier en son genre dans l’académie de Créteil, ont précisé la Région et le rectorat dans un communiqué commun. « L’objectif partagé avec l’État est de lutter contre les inégalités territoriales » et de créer « un outil de réussite et de mixité sociale et scolaire », poursuit-il.

L’établissement compte recruter autant de filles que de garçons, en mélangeant des élèves venus de la banlieue est de Paris, du reste de la région et de l’étranger.

A l’instar du collège international de Noisy-le-Grand, le lycée se distinguera par les langues et les cultures enseignées, loin de l’habituel triptyque anglais, allemand, espagnol proposé ailleurs.

Les élèves pourront ainsi s’inscrire dans « quatre sections internationales (américaine, arabe, brésilienne et chinoise) dès la rentrée 2016 », auxquelles pourraient s’ajouter par la suite une section hispano-américaine (Mexique) et une section indienne, avec enseignement de l’anglais et du tamoul.

Ce lycée est un projet de longue date de la région Île-de-France, qui a déjà subi plusieurs retards. En 2008, les pouvoirs publics repoussaient déjà la date espérée d’ouverture de l’établissement, à l’époque à septembre 2014.

Les élèves qui souhaiteraient intégrer ce lycée à la rentrée de septembre 2016 doivent faire parvenir un dossier d’inscription au rectorat de Créteil d’ici mars prochain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous