Enquête préliminaire ouverte sur Sciences Po Aix

logo AFP

Le parquet d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) a ouvert une enquête préliminaire sur l’affaire des externalisations des diplômes à l’institut d’études politiques (IEP) d’Aix, qui avait poussé son directeur à la démission, a-t-on appris vendredi auprès de la procureure d’Aix-en-Provence Dominique Moyal.

« C’est une enquête assez large, qui touche notamment aux formations externalisées et à d’éventuels faux diplômes », a-t-elle déclaré à Mediapart qui révèle l’enquête judiciaire, des propos qu’elle a confirmés à l’AFP.

Directeur de l’IEP depuis 2006, Christian Duval avait multiplié, moyennant finances, les partenariats avec des écoles et organismes privés en France et à l’étranger. Ainsi sont nés « Sciences Po Île Maurice » , « Sciences Po Réunion », « Sciences Po Arménie » ou encore un accord avec l’Université professionnelle d’Afrique de Kinshasa (RDCongo) qui délivrent un master équivalent à celui des étudiants ayant suivi, après un concours difficile, le cursus à Aix.

La crise avait démarré en juillet avec la démission de quatre enseignants dont deux élus du conseil d’administration de l’institut à propos de la question des diplômes.

Fin septembre, les responsables des six autres Instituts d’études politiques -Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg, Toulouse et Saint-Germain-en Laye- avait sommé M. Duval, de s’expliquer sur cette externalisation, menaçant d’exclure Aix du concours commun d’entrée.

Puis un audit de l’université Aix-Marseille avait pointé « d’importants dysfonctionnements » au sein de l’IEP, notamment sur un des Masters délivrés par l’établissement, celui dit de « Management de l’information stratégique » et avait poussé M. Duval à la démission.

Mme Moyal a également confirmé que les enquêteurs s’intéressent à d’éventuelles irrégularités dans la passation d’un marché public, en l’occurrence celui de la refonte du site internet de l’IEP.

Selon Mediapart, la refonte de ce site aurait coûté « près de 170.000 euros selon plusieurs source » pour « un résultat jugé décevant en interne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous