Macron salue la nouvelle possibilité de changer d’auto-école sans frais

logo AFP

Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a salué lundi la publication vendredi d’un décret ouvrant la possibilité de changer d’auto-école sans frais, une mesure prévue dans la loi Hamon sur la Consommation.

Dans un communiqué commun avec Carole Delga, la secrétaire d’Etat au Commerce qui a notamment repris les attributions de Benoît Hamon dans le gouvernement Ayrault, le ministre rappelle que « chaque candidat pourra changer d’auto-école sans frais quelle qu’en soit la raison en cas de déménagement ou encore pour faire jouer la concurrence ».

Il a précisé que cette mesure était « complémentaire à celle relative à la restitution gratuite du dossier aux candidats qui le demandent ».

M. Macron a enfin expliqué que sa propre loi pour la croissance et l’activité, en passe d’être adoptée, devait permettre de résoudre « le problème du délai d’attente pour les places à l’examen ». « Le projet de loi fixe un objectif de temps d’attente entre deux présentations à l’examen qui n’excède pas 45 jours », a-t-il observé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous