Haute-Savoie: enquête en cours sur l’agression sexuelle d’une fillette de 5 ans

logo AFP

Le parquet de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) a ouvert une enquête sur l’agression sexuelle présumée d’une fillette de 5 ans, signalée la semaine dernière, a-t-il indiqué lundi à l’AFP.

« C’est une petite fille qui dit avoir subi une agression sexuelle. Elle donne quelques éléments. Les enquêteurs essaient de déterminer l’endroit où ça s’est passé et d’identifier l’agresseur », a déclaré Patrick Steinmetz, procureur de Thonon.

Une personne a été placée en garde à vue lundi matin, a-t-il ajouté, confirmant une information de France Bleu Pays de Savoie, sans donner plus de précision sur cette personne.

« La garde à vue va, soit le mettre hors de cause, soit permettre d’approfondir l’enquête », a-t-il seulement indiqué.

« On reste très prudent » car la victime « ne donne pas de nom et sa description ne permet pas d’identifier l’agresseur immédiatement », a précisé le magistrat.

C’est la mère de la petite fille, qui élève seule son enfant à Gaillard, qui a déposé plainte au commissariat d’Annemasse vendredi soir. Le lieu de l’agression n’est pas connu. Il pourrait s’agir d’un lieu public, du milieu familial ou scolaire.

« L’inspecteur d’académie, directeur des services académiques de l’éducation nationale de la Haute-Savoie, était présent dès l’ouverture de l’école pour informer les parents. Une cellule médico-psychologique est sur place pour accompagner les enfants, les parents et l’équipe éducative », a indiqué le rectorat dans un communiqué, sans préciser de quelle école il s’agissait.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous