Réforme du collège: ne pas « lâcher d’une semelle » le gouvernement, demande Sarkozy

logo AFP

Nicolas Sarkozy, président de l’UMP, a affirmé que, s’agissant de la réforme des collèges, il n’était « pas question de laisser faire », demandant à ses troupes de « ne pas lâcher d’une semelle » le gouvernement sur cette question, mardi devant les députés UMP.

Sur cette réforme, « il n’est pas question de laisser faire. Nous ne devons pas les lâcher d’une semelle. Je soutiens l’initiative de Bruno Le Maire. Il faut continuer », a-t-il affirmé, selon des participants à la réunion.

M. Le Maire, ancien ministre et député de l’Eure, a débattu la semaine dernière avec Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Education nationale.

Idem sur la nomination de Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions. « C’est un scandale de grande ampleur », a-t-il dit, faisant également allusion au « processus de nomination du CSA et de M. Schrameck » (Olivier Schrameck, président du CSA, est l’ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin à Matignon ndlr) ou de la présidente de l’INA, Agnès Saal, qui a dû démissionner de l’INA après la polémique sur ses dépenses de taxis et qui vient de réintégrer le ministère de la Culture.

« Vous êtes dans votre rôle de parlementaires en contrôlant l’action du gouvernement. Harcelez-les! Si nous, de notre temps, nous avions fait cela, la polémique aurait été garantie », a également affirmé l’ex-chef de l’Etat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous