Orthographe : les erreurs les plus courantes recensées… et corrigées !

Un professeur d'université a patiemment relevé, pendant 10 ans, les erreurs orthographiques et grammaticales les plus fréquentes de ses étudiants. Il en a fait un livre.

Orthographe livreFrançois Daniellou est professeur d’ergonomie à l’Ecole nationale supérieure de cognitique, Institut polytechnique de Bordeaux.

Pendant 10 ans, il a recensé les erreurs orthographiques et grammaticales les plus fréquentes dans les copies, mémoires et thèses de ses étudiants.

Il a décidé d’en faire un livre utile et pratique, « L’orthographe n’est pas soluble dans les études supérieures » publié aux éditions Octares en 2014. Sous titré « Aide-mémoire bienveillant à l’usage des étudiants », ce travail de terrain permet à l’auteur une véritable cartographie de ce que sont finalement les erreurs les plus fréquentes de tout un chacun.
Au travers de 2600 entrées alphabétiques, le professeur livre ainsi astuces et procédés mnémotechiques où chacun pourra piocher pour ne plus hésiter face à une difficulté.

 

Quelques exemples ?

 

  • Appeler et interpel[l]er

Le syndicat a appelé l’inspecteur du travail et l’a interpel[l]é sur les risques de chute.

Appeler a un seul l à l’infinitif, et prend deux l devant un e muet : j’appelle, nous appelons, j’appelais, j’appellerai, j’ai appelé.

Classiquement, interpeller gardait fièrement ses deux l dressés à tout moment.

Les Rectifications de 1990 recommandent interpeler, qui se conjugue comme appeler. Le Petit Robert suit cette recommandation depuis longtemps.

 

  • Fatigant, fatiguant, infatigable

L‟adjectif s’écrit fatigant, le participe présent fatiguant. Pour savoir dans quel cas vous êtes, essayez de mettre au féminin.

Ce travail est fatigant [cette activité est fatigante].

Les personnes âgées se fatiguant vite, il faut prévoir des fauteuils dans les couloirs.

Voir la rubrique « participe présent ».

Un travailleur infatigable.

Pour la conjugaison du verbe fatiguer voir la rubrique « guer, verbes ».

 

  • Flan, flanc

Un flan au chocolat ; un flan de tôle (tôle découpée mais pas encore emboutie). C’est du flan !

Être couché sur le flanc ; à flanc de coteau ; un tire-au-flanc, des tire-au-flanc. Prêter le flanc à la critique. La grippe l’a mis sur le flanc.

 

  • Oeuvre

Au sens de travail, nom féminin : le sentiment de l’oeuvre accomplie.

Concernant les travaux de bâtiment, nom masculin : gros oeuvre, second oeuvre.

Concernant l’oeuvre d‟un artiste ou d’un auteur, nom toujours féminin quand il s’agit de production intellectuelle, parfois masculin dans les arts plastiques : L’oeuvre d’Einstein est connue dans le monde entier. L’oeuvre gravé de Rembrandt. Au pluriel, féminin : Les oeuvres complètes de Victor Hugo.

Hors-d’oeuvre, main-d’oeuvre, et chef-d’oeuvre avec traits d’union. Des hors-d’œuvre. Des chefs-d’oeuvre.

 

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous