Hommage à la Sorbonne aux quatre héros de la Résistance avant le Panthéon

logo AFP

Les cercueils des quatre héros de la Résistance qui doivent entrer mercredi au Panthéon ont été accueillis mardi à l’université parisienne de la Sorbonne pour un premier hommage des milieux de l’éducation et une veillée publique, a constaté une journaliste de l’AFP.

Une cérémonie en l’honneur des résistants Pierre Brossolette, Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Jean Zay s’est déroulée dans la cour d’honneur, devant la chapelle de l’université de la Sorbonne, où leurs cercueils ont été déposés par la Garde républicaine pour un hommage public du monde scolaire et universitaire.

Cette cérémonie s’est tenue en présence de membres de leurs familles, d’étudiants, de la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Après un vibrant « Chant des partisans » interprété par le choeur des lycées parisiens La Fontaine et Racine, la ministre a ouvert l’hommage par la lecture de deux lettres de Jean Zay, dont l’une a été écrite par l’ancien ministre de l’Éducation nationale du Front populaire en juin 1944, peu avant son assassinat par la Milice.

La cérémonie a alterné lectures et interprétations musicales dédiées à chacun des résistants par des musiciens et chanteurs, élèves de l’académie de Paris, avant une veillée ouverte au public de 19H00 à 21H30.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous