Collège: Bayrou mise sur la « mobilisation » pour que le gouvernement change « son fusil d’épaule »

logo AFP

Le président du MoDem, François Bayrou, a estimé dimanche que s’il y avait une « mobilisation suffisante » contre la réforme du collège, « le gouvernement changerait son fusil d’épaule » et a accusé plusieurs à l’UMP de « botter en touche » à ce sujet.

« Ce n’est pas parce qu’il (le décret portant sur la réforme contestée du collège) est au Journal officiel qu’il y restera. J’en ai assez vu pour penser que s’il y a une mobilisation suffisante, le gouvernement changera son fusil d’épaule. Et il fera bien », a dit François Bayrou sur « BFM Politique (BFM TV/RMC/Le Point).

« Au fond, nous n’avons le choix aujourd’hui qu’entre l’acceptation résignée, on courbe le dos, on baisse la tête (…) ou bien (les gens) se mobilisent », a-t-il ajouté.

Interrogé sur les réactions réservées de plusieurs ténors de l’UMP après l’appel de François Bayrou à une « manifestation nationale » contre la réforme du collège, le président du MoDem y a vu une « manière de botter en touche ».

Nicolas Sarkozy a indiqué « étudier tous les moyens parlementaires et juridiques » pour s’opposer au décret et l’ancien Premier ministre, François Fillon, a réagi en estimant que le rôle des hommes politiques était d’expliquer et argumenter « mais pas d’aller manifester ».

« Je ne vois aucun moyen juridique possible. C’est une manière de botter en touche. Et en tout cas de considérer que ce n’est pas essentiel. Or pour moi, c’est un sujet principal », a souligné François Bayrou.

Interrogé aussi sur les trois ans au pouvoir de François Hollande, le président du MoDem a parlé de « déception importante ».

François Bayrou avait appelé à voter au deuxième tour de la présidentielle de 2012 pour François Hollande, contre Nicolas Sarkozy.

Le président du MoDem a expliqué qu’il espérait que François Hollande « changerait de méthode politique, sortirait de ce bipartisme dans lequel nous vivons. Et cela n’a pas été le cas et c’est pourquoi je dis que, oui, la déception est importante ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous