Fonction publique: doublement des classes « diversité » en 2016 (Lebranchu)

logo AFP

La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a annoncé jeudi un doublement en 2016 du nombre de Classes préparatoires intégrées (CPI) qui permettent à des candidats d’origine modeste de préparer les concours permettant de devenir fonctionnaires.

« Ces classes préparatoires apportent un soutien matériel et pédagogique à des candidats d’origine modeste dans le cadre de leur préparation à différents concours de la fonction publique », explique le ministère dans un communiqué.

« Elles contribuent à diversifier le recrutement dans la fonction publique en accompagnant des candidats motivés, méritants, mais n’ayant pas les ressources nécessaires pour préparer les concours de façon isolée. »

Leur nombre devrait ainsi passer d’environ 600 à 1.200, l’essentiel des places concernant les concours de catégorie A (la plus élevée) portées d’environ 500 à 1.000, a précisé le ministère.

Mme Lebranchu a annoncé le doublement de ces classes « mal connues » lors d’un déplacement sur le thème de l’égalité des chances à Sarcelles (Val-d’Oise). A cette occasion, elle a aussi invité les lycées « à s’intéresser à l’apprentissage dans la fonction publique », que le gouvernement entend développer d’ici 2017, avec l’objectif de 10.000 apprentis à l’Etat contre 700 actuellement.

Cette action s’inscrit dans la continuité du Comité interministériel égalité et citoyenneté du 6 mars dernier, au cours duquel le Premier ministre Manuel Valls avait dévoilé une série de mesures pour favoriser la mixité sociale dans les quartiers et combattre « l’apartheid social, territorial et ethnique » en France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous