Réforme du collège au JO: Vallaud-Belkacem dément toute « précipitation »

logo AFP

La publication du décret sur la réforme du collège au Journal officiel mercredi, au lendemain d’une grève, était nécessaire pour travailler à lever les inquiétudes sur sa mise en oeuvre, a assuré Najat Vallaud-Belkacem, démentant toute précipitation.

« Il n’y a pas de précipitation, tous les délais sont tels que nous les avions prévus depuis le début », a dit la ministre de l’Education nationale sur France Info, rappelant que la réforme avait été adoptée le 10 avril par la communauté éducative réunie en Conseil supérieur de l’éducation (CSE).

« Il fallait publier ce décret pour pouvoir passer à l’étape suivante, à savoir les textes d’application qui vont pouvoir répondre » aux « inquiétudes » des grévistes et manifestants, a-t-elle dit, et « d’apporter les garanties sur le fait que l’interdisciplinarité se fera dans de bonnes conditions, sans que les disciplines n’y perdent de temps, que pour le travail en équipe qu’on leur demande, on leur laissera le temps de préparation nécessaire pour le faire dans les établissements scolaires ».

« Nous avons besoin sur cette réforme du collège de ne plus perdre de temps, d’aller vite », pour « veiller à ce que tous les professeurs soient bien accompagnés pour mettre en oeuvre cette réforme, bien formés », ce qui doit se faire sur « plusieurs mois », a-t-elle poursuivi.

Mardi, une grève contre cette réforme a été suivie par 27,61% des professeurs des collèges publics selon le ministère, et »plus de 50% » selon le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous