Mathématiques : le niveau des collégiens en forte baisse

Selon une étude de la DEPP, le pourcentage d’élèves de faible niveau en mathématiques en fin de 3e est passé de 15 % à 19,5 % en 6 ans. Ce "diagnostic" conforte, aux yeux du gouvernement, le projet de réforme du collège.

Maths

Maths

Réalisée en 2012, l’étude internationale Pisa de l’OCDE, faisait état d’une baisse du niveau en mathématiques chez les élèves français. Une nouvelle étude, réalisée par la Direction des évaluations du ministère de l’éducation nationale (DEPP), conforte cet état des lieux.

L’enquête a été menée dans le cadre du dispositif du cycle des évaluations disciplinaires réalisées sur échantillon (Cedre), qui établit tous les 6 ans des bilans des acquis des élèves en fin d’école et de collège, par rapport aux objectifs fixés par les programmes. Selon l’étude, « le score moyen est en baisse » en mathématiques, en fin de 3e.

Une maîtrise technique en recul

Ainsi, peut-on lire dans le texte, « le pourcentage d’élèves de faible niveau (incapables de résoudre en 3e un problème de CM2) passe de 15 % à 19,5 %, soit une augmentation de près d’un tiers » en 6 ans. Les groupes de « niveaux moyens » restent stables, mais ceux des élèves de 3e « de bon niveau » ont perdu 5,8 points en 6 ans.

math problems © R MACKAY - Fotolia

math problems © R MACKAY – Fotolia

L’évaluation Cedre décrit « des élèves capables de prendre des initiatives et de raisonner pour résoudre des problèmes, mais dont la maîtrise technique recule ». Ainsi, la capacité des élèves à « développer ou factoriser une expression », de « résoudre une équation », ou d’effectuer « des opérations sur les radicaux » recule « pour l’ensemble des élèves ».  Dans Le Parisien, Catherine Moisan, directrice de la DEPP, remarque qu' »il s’agit d’une maîtrise dont on peut difficilement se passer dans la vie quotidienne. »

« L’urgence de réformer le collège confirmée »

Les résultats de l’évaluation Cedre semblent conforter la stratégie dévoilée par Najat Vallaud-Belkacem en décembre 2014, qui vise à renouveler l’enseignement des mathématiques. Pour « donner le goût des maths aux élèves », la ministre entendait ainsi renforcer la place du calcul mental, des exercices « ludiques » et de l’informatique.

Pour le ministère de l’Education nationale, qui a publié un communiqué sur son site, l’étude de la DEPP conforte aussi le projet de réforme du collège. « Ce diagnostic démontre, s’il le fallait encore, l’urgence de réformer le collège afin d’y améliorer l’acquisition des fondamentaux, réduire le déterminisme social et faire réussir tous les élèves », écrit Najat Vallaud-Belkacem. Et d’ajouter : « c’est précisément ce que nous avons entrepris pour proposer, à tous les élèves, 3 heures d’accompagnement personnalisé en 6e, puis 1 heure au minimum en 5e, 4e, 3e ».

Selon le communiqué, l’évaluation Cedre conforte aussi le projet de donner aux enseignants « 20% d’autonomie, afin qu’ils puissent déterminer au mieux les réponses à apporter aux  besoins de leurs élèves et notamment, réserver des temps en petits groupes », ainsi que celui de créer des temps interdisciplinaires, « pour que les élèves s’approprient d’une autre façon les savoirs fondamentaux. »

3 commentaires sur "Mathématiques : le niveau des collégiens en forte baisse"

  1. Alex  20 mai 2015 à 15 h 46 min

    La nécessité de l’effort et non du ludique. Voilà ce que montre cette étude. Moins de Mathématiques, Moins de Physique Chimie… ne feront que renforcer les résultats de cette étude. Quant au latin ou l’histoire géographie, cela n’y changera rien. Entre utopie et réalité, il faut maintenant paraitre, faire croire que, baratiner… .Signaler un abus

    Répondre
  2. Fiorello  20 mai 2015 à 15 h 55 min

    Oui les professeurs de mathématiques le constatent chaque jour, pas besoin d’étude : le niveau baisse en mathématiques ! Le moral des profs de math est au plus bas et les jeunes scientifiques ne veulent plus embrasser cette carrière faiblement rémunératrice, considérablement dégradée, fortement chronophage et anxiogène.
    Le niveau baisse en même temps que le nombre d’heures dispensées en mathématiques baisse. Le niveau baisse en même temps que l’on installe de plus en plus de gadgets pédagogiques ! Le niveau baisse en même temps que l’enseignant se transforme en animateur !

    Et le niveau en mathématiques va s’écrouler avec la nouvelle réforme des collèges de 2016 qui prévoit AP et EPI sur le temps des mathématiques entres autres. Le niveau va s’écrouler en même temps que la réforme des collège de 2016 va accentuer la fuite déjà bien amorcée des meilleurs élèves vers les collèges privés. Le niveau va s’écrouler en même temps que l’on va supprimer les notes, le travail, les devoirs et le goût de l’effort. Toutes ses réformes ne changent pas grand choses dans d’autres disciplines(peut-être ce n’est pas mon domaine) mais en mathématiques elles sont dévastatrices !Signaler un abus

    Répondre
  3. Laurence  22 mai 2015 à 19 h 50 min

    Moi même professeur de mathématiques, je suis consternée par cette nouvelle réforme . Mais qu’ont -ils dans la tête pour pondre de telles inepties qui vont encore plus accentuer les échecs. On ne fait plus que du saupoudrage , on développe le goût de la paresse et non de la réflexion. On abaisse tellement le niveau que les bons élèves s’ennuient, et le fossé se creuse . Il va falloir qu’on m’explique comment faire cours à une classe de 30 élèves dont les moyennes vont de 0,5 à 18!!!! Une hérésie totale le collège pour tous.
    Revenir à une exigence dans la rédaction, dans la justification, dans l’obligation de devoirs à la maison, de politesse, de respect. Toutes ces choses qui ne sont plus à l’ordre du jour!!!!Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous