Réforme du collège : 60% des Français soutiennent la grève des profs

Selon un sondage réalisé par Odoxa, 60% des Français approuvent la journée d’action des professeurs prévue aujourd’hui contre la réforme du collège.

(Photo : Antoine Taveneaux)

(Photo : Antoine Taveneaux)

Remontés contre la réforme du collège de Najat Vallaud-Belkacem, les enseignants ont cessé le travail ce mardi 19 mai et s’apprêtent à descendre dans la rue, à l’appel d’une intersyndicale majoritaire parmi les professeurs du collège. Se retrouveront côte à côte le Snes-FSU, majoritaire dans l’enseignement secondaire, le Snep-FSU, le Snalc (classé à droite), FO, la CGT et Sud. Des manifestations sont prévues à Paris et dans une cinquantaine de villes.

Cette opposition des enseignants est, selon un nouveau sondage réalisé par Odoxa, approuvée par six Français sur dix. Déjà vendredi un sondage Odoxa pour iTélé révélait que 61 % des Français étaient opposés à la réforme. Cette fois encore, l’Institut de sondage constate pour Les Echos, Radio Classique et le cabinet FTI Consulting la même proportion d’opposition : 60 % des personnes interrogées qualifient de «justifiées» les manifestations prévues aujourd’hui tandis que 39 % pensent le contraire.

La réforme du collège est « impérative »

Parmi les sympathisants de droite, ils sont 72 % à soutenir le mouvement des professeurs, contre 27 % qui y sont opposés. Même à gauche, les sympathisants n’adhèrent pas en masse à la réforme puisque 44% trouvent justifiée cette mobilisation et 55% la jugent injustifiée.

67% des personnes se déclarant sans préférence partisane se disent elles aussi opposées à la réforme du collège qui prévoit, entre autres, la suppression des options latin/grec et des classes bilangues. Ces options seront remplacées par une initiation aux langues et cultures de l’Antiquité et par l’enseignement de deux langues étrangères dès la cinquième pour tous les collégiens.

Enfin, malgré les vives critiques des politiques et des intellectuels, Najat Vallaud-Belkacem considère la réforme comme « impérative » en raison de la dégradation des résultats moyens en fin du collège soulignée par des études internationales.

Source(s) :
  • Leparisien.fr, AFP, RTL.fr

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous