Réforme du collège : Vallaud-Belkacem reconsidère la question des langues anciennes

Najat Vallaud-Belkacem a demandé au Conseil supérieur des programmes de travailler sur une meilleure articulation des projets de programmes avec le latin et le grec.

latin

© BlackMac – Fotolia

La ministre de l’Education nationale cède finalement un peu de terrain face à la fronde des défenseurs du latin et du grec. Najat Vallaud-Belkacem a chargé aujourd’hui le Conseil supérieur des programmes de revoir sa copie sur la question des langues anciennes.

L’instance devra instaurer dans ses projets de programmes de 5e, 4e et 3e « des articulations plus lisibles avec les langues et cultures de l’Antiquité ». Selon Najat Vallaud-Belkacem, « des notions d’étymologie latine et grecque » seront notamment intégrées aux programmes de français.

Elle devra aussi formuler des propositions pour l’EPI « Langues et cultures de l’Antiquité », et écrire des programmes pour les enseignements de complément en latin et grec.

Cela suffira-t-il à satisfaire les latinistes et hellénistes, inquiets de l’impact de la réforme du collège sur l’enseignement des langues anciennes ? Il faudra attendre le 15 octobre pour en avoir la confirmation : c’est à cette date que le Conseil supérieur des programmes remettra à la ministre de l’Education nationale ses propositions.

En attendant, le simple fait de voir la ministre se pencher à nouveau sur la question des langues anciennes a réjoui le maire de Pau, François Bayrou, qui avait qualifié d’« attentat » la suppression des options latin-grec dans le cadre de la réforme du collège. « La ministre de l’Education a annoncé que la question du latin et du grec allait être reprise : victoire ! », s’est exclamé aujourd’hui le président du Modem. « Je suis toujours heureux lorsque les combats civiques portent leurs fruits ». Pour lui, cela « sonne le glas d’une décision qui était anti-égalitaire ».

Source(s) :
  • avec AFP

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous