Mandon fustige les « attaques indécentes de Sarkozy » contre Vallaud-Belkacem

logo AFP

Thierry Mandon, secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat, a déploré mardi les « attaques indécentes » de Nicolas Sarkozy à l’encontre de Najat Vallaud-Belkacem et défendu la réforme du collège, « une des grandes réformes du quinquennat ».

Le secrétaire d’Etat a toutefois admis un « déficit d’explication » de cette réforme.

« Nicolas Sarkozy s’attaque toujours aux personnes », a déploré le ministre lors de l’émission Preuves par trois (Public Sénat/AFP/Dailymotion).

« C’est quand même étrange qu’il ait pris en grippe hier Christiane Taubira, aujourd’hui Najat Vallaud-Belkacem et en même temps, ça se comprend au regard du bilan qu’il a lui-même à valoriser de ce qu’il a fait quand il était président de la République en matière d’Education nationale, on comprend qu’il a envie de parler d’autre chose », a-t-il poursuivi.

« Puisqu’il est fan de Victor Hugo, j’ai envie de lui rappeler que Victor Hugo lui-même disait que +la rancune est une dépense improductive+ », a poursuivi M. Mandon.

« Je crois que ces attaques personnelles, indécentes contre les ministres, hier contre Christiane Taubira aujourd’hui contre Najat Vallaud-Belkacem sont (…) le fruit de cette rancune », a-t-il dit.

Selon lui, « il n’y a pas de critique de fond sur la réforme (de la part de M. Sarkozy, ndlr) tout simplement parce que les principaux points de critiques ne tiennent pas à l’examen du texte ».

Il a estimé que la réforme du collège était « une bonne réforme (…), indispensable, c’est une des grandes réformes du quinquennat ».

« Qu’il y ait des débats autour de cette réforme c’est normal », a-t-il estimé, convenant d’un « déficit d’explication ».

« Le texte sera adopté et Najat Vallaud-Belkacem sera ministre bien longtemps », a-t-il assuré.

Lundi soir, lors d’un meeting UMP aux Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), M. Sarkozy avait notamment lancé: « Dans le combat effréné pour la médiocrité, Christiane Taubira (ministre de la Justice) est en passe d’être dépassée par Najat Vallaud-Belkacem ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous